Eternam, le film qui lève le voile sur la vie éternelle

Sabrina et Steven Gunnell ont relevé le défi de réaliser un film sur la vie éternelle : Eternam. Il sera diffusé à La Toussaint 2019.

 

Le film qui lève le voile sur la vie éternelle

Sabrina est comédienne de métier. Steven, venu à Paris pour être comédien devient jusqu’en 1999, le chanteur du groupe Alliage. Après une longue traversée du désert et une rencontre avec Jésus Christ, il retrouve le théâtre, les spectacles musicaux, écrit des livres. En 2008, Steven et Sabrina se rencontrent. Ils sont parents de deux enfants, Victoria et William.

Ciel, enfer, purgatoire, qu’est-ce que ça signifie ?
Il y a quelques années, alors que nous vivions au Brésil, nous avons commencé à tourner de petites vidéos, pour donner des nouvelles à nos amis. À notre retour, un ami qui s’était bien amusé en les regardant, nous a suggéré de nous lancer dans la réalisation de films. L’idée était d’imaginer une petite série drôle sur Youtube du genre « Un gars, une fille » revisitée. Nous avons suivi cette inspiration mais elle a pris des chemins inattendus. Le premier à nous solliciter a été un ami coiffeur, qui avait besoin d’une petite vidéo. Il nous a mis en contact avec d’autres personnes. Il a fallu rédiger des contrats, faire des factures, c’est pour cette raison que nous avons monté une structure. Kréa Film MAKERS, notre société de production, était née. 3 ou 4 ans plus tard, les commandes se faisant rares, nous avons traversé une période de grand questionnement. Un ami prêtre ayant besoin de quelqu’un à mi-temps pour l’épauler pendant six mois, Steven s’est proposé. Pendant ce temps, il s’est interrogé : pourquoi avions-nous reçu ces talents si c’était pour souffrir autant ensuite ? Alors, dans un grand mouvement d’abandon, il a tout remis entre les mains de la Vierge Marie. Dès le lendemain, le diocèse de Paris nous demandait de réaliser des vidéos pour le carême. C’était reparti. Le Seigneur voulait-il que nous réalisions des films porteurs de beauté, d’espérance, de joie, de foi ? C’était en tout cas notre désir profond.

Quelque temps après, nous avons retrouvé Damien et Élisabeth Ricour, de très bons amis, et appris dans le même temps que Damien était très malade. Invités à une soirée où ils témoignent, sur le chemin du retour, nous avons le même flash au même moment : il fallait filmer leur témoignage. Ils étaient d’accord. Il s’agissait d’abord de faire un film court pour aider Damien à vendre le DVD lors de ses spectacles. Mais son état de santé s’est rapidement dégradé. Il nous a dit : « Vous allez continuer ce que vous avez commencé. » Ce qui devait être un petit témoignage s’est transformé en un documentaire de 50 minutes, « Fais-moi vivre », diffusé sur KTO. Ce film a eu un rayonnement incroyable1, il s’est diffusé jusqu’en Russie, au Brésil, etc. Il a transmis une espérance folle à de nombreuses personnes éprouvées ou en quête de réponses. Et puis, nous avons été bouleversés par la mort de Damien. En même temps, nous avions au cœur une grande joie et la satisfaction d’avoir accompli ce travail jusqu’au bout, malgré toutes les difficultés rencontrées et les douleurs traversées. Alors, dans un élan de prière, Steven a demandé à Damien ce que pourrait être le prochain film à réaliser, pour continuer à donner de la joie, à transmettre la flamme de la foi. À peine avait-il formulé cette prière intérieurement qu’il tombait en naviguant sur les réseaux sociaux sur le visage de Gaspard et la communauté Gaspard, entre terre et ciel, et Sabrina, au même moment. Nous avons contacté et rencontré les parents de ce petit garçon atteint d’une maladie incurable. Nous les avons suivis pendant plusieurs mois. De même, ce deuxième film a eu un large rayonnement. Puis, nous avons été contactés par un habitant d’un village du sud de la France. Ce sanctuaire marial, endormi depuis la Révolution, se réveillait depuis l’arrivée de chrétiens réfugiés d’Orient ayant fui les persécutions et celle du nouveau curé, le père Philippe-Marie, qui a remis à l’honneur la statue miraculeuse. Cela a donné lieu au film Le Sanctuaire retrouvé.

Omega, chemin vers le Père – Un parcours de remise en perspective du ciel
Damien nous avait été donné comme un cadeau, Gaspard aussi, par l’intermédiaire de Damien. Le sanctuaire retrouvé était un cadeau de la Vierge Marie cette fois, pour nous confirmer et nous enraciner dans la vocation de la production de ce genre de films. Nous nous sommes dit que c’était à nous désormais de choisir les thèmes de nos films. Les questions de l’âme, du monde invisible qui nous entoure, de la vie du monde à venir se sont vite imposées. D’autant plus que Sabrina a perdu sa grand-mère, non croyante, le 1er octobre 2018. Et Damien, Gaspard concrètement, où étaient-ils désormais ? Quel était le but de la foi chrétienne ? Et si on se prépare au baptême, au mariage, se prépare-t-on à passer dans la vie éternelle ?

Nous cherchions à saisir la volonté de Dieu à travers ce nouveau projet. Dans le Credo, on dit : « Je crois en la résurrection de la chair et la vie éternelle. » L’idée est née tout simplement à partir de cette affirmation de la foi chrétienne. : on est créés par Dieu et pour Dieu et notre but est de retourner à Dieu et en Dieu. Nous ne sommes sur terre que pour accueillir le don de la vie qui nous prépare à la vie qui nous attend dans le monde à venir. Peu de films existaient sur ce sujet, ou ceux qui existaient étaient parfois lourds, et ne répondaient pas directement aux questions existentielles des gens d’aujourd’hui, de façon adaptée. Pour nous, il n’était pas possible de laisser tout ce champ libre aux réponses ésotériques, qui foisonnent sur Internet. Tel est le sens d’Eternam, qui sera diffusé à la Toussaint 2019.

1. Une version augmentée de Fais-moi vivre sera diffusée en décembre 2019.

LE FILM

ETERNAM est un film documentaire de 90 minutes coproduit avec KTO et en partenariat avec La Fondation Notre-Dame, La fondation Saint Irénée, THEOTOKOS, La Victoire de l’Amour, ANUNCIO…

 

 

Article extrait du magazine Il est vivant ! n°345.

 


Dans le même numéro


« J’ai vu le ciel » – Témoignage de Chantal Bonhomme

Atteinte d’une maladie génétique, Chantal doit subir, en 2017, une longue intervention chirurgicale. Elle vit à cette occasion une expérience ...

Dépasser la mort ?

L’une des grandes tentations de toujours de l’être humain est de vouloir s’affranchir de la mort par ses propres forces. ...

La mort en face

François Buet, prêtre de l’institut Notre-Dame de Vie et médecin en soins palliatifs à la clinique Sainte-Élisabeth (Marseille), est confronté ...


Regarder la mort autrement


PARAY-LE-MONIAL : Retraite Omega, chemin vers le Père

Du dimanche 17 novembre 2019 au vendredi 22 novembre 2019

Pour se préparer ou accompagner le passage vers la vie éternelle.

Tous