« Nous te choisissons, aujourd’hui, ô Marie »

A l’occasion de la fête de saint Louis-Marie Grignon de Montfort, voici un extrait d’une méditation sur sa consécration à Marie que les membres de l’Emmanuel prient régulièrement. Il est tiré du livre A Jésus par Marie des Éditions de l’Emmanuel.

Plus d’infos sur le livre

« Nous te choisissons, aujourd’hui, ô Marie »
Michel-Bernard et Catherine de Vregille

Ô Marie

Tout d’abord, remarquons que nous n’utilisons pas un vocable particulier ou un attribut de la Sainte Vierge mais que la prière s’adresse à elle le plus simplement possible, en l’appelant par son prénom précédé par cette apostrophe d’émerveillement : Ô !

Cette façon de s’adresser à Marie indique, par sa simplicité et sa sobriété, combien elle est proche de nous et combien nous pouvons être proches d’elle !

Lire aussi : A Jésus par Marie : comment mieux vivre la consécration à Marie ?

A Jesus par MArie couvLorsque j’ai commencé mon cheminement dans la Communauté et que les frères m’ont encouragé à dire cette prière quotidiennement, il m’a fallu plusieurs mois avant de pouvoir y arriver. Non pas que cette prière à Marie me posait problème, mais parce qu’il me semblait que moi-même je n’étais pas suffisamment prêt, suffisamment proche de la toute pure, de la toute sainte Vierge Marie.

Il m’a fallu du temps pour comprendre qu’en fait, l’immaculée conception de Marie ne l’éloignait pas du pécheur que j’étais, mais au contraire l’en rapprochait.

Il m’a fallu cheminer avant de comprendre que ce qui fondamentalement éloigne le cœur de l’homme du Cœur de Dieu, que ce qui fondamentalement nous éloigne les uns des autres, c’était le péché ! La barrière entre les cœurs, c’est le péché !

Et qu’ainsi l’immaculée conception de Marie, dont le Cœur est pur et sans péché, ne l’éloignait pas de nous mais au contraire en faisait l’être le plus proche qui puisse exister.

Que cette proximité du Cœur immaculé de Marie nous permettait de façon unique de nous adresser à elle dans une confiance totale, absolue, sans barrière !

Que le Cœur immaculé de Marie était « l’antidote » le plus puissant capable de purifier notre cœur et notre âme de tout ce qui les encombre pour mieux nous approcher du Cœur de Jésus.

La relation à laquelle nous sommes appelés avec Marie est une relation personnelle, filiale, extrêmement proche, avec la Mère de Dieu qui est notre mère à tous comme elle le confirme aux enfants à L’Île-Bouchard lorsqu’elle leur dit : « Oui, je suis votre maman du Ciel. » Rendons grâce à Dieu pour ce cadeau qu’il nous fait !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

Autres articles