« Aujourd’hui, je choisis de t’aimer. Et surtout d’apprendre à t’aimer »

Cet article fait partie du dossier thématique :Accueillir La joie de l’amour →

Comment prendre des temps en couple constructifs ? Agnès, membre de la Communauté de l’Emmanuel et d’Amour & Vérité, est allée voir en couple la pièce Le fruit de nos entrailles. Témoignage.

0x1200x23851 orUne fois n’est pas coutume, nous avions choisi, avec mon mari, d’aller au théâtre pour nous offrir une soirée tous les 2, en amoureux (le fameux temps en couple qui nécessite parfois de prendre un vrai RDV dans nos agendas ! ) Cette pièce nous avait été recommandée par notre fille. Le théâtre de poche sur les pentes de la butte Montmartre donnait déjà une connotation « romantique » à cette sortie.

« Le fruit de nos entrailles » retrace la vie d’un couple qui a choisi de se marier, devant Dieu. Nous suivons Max et Louison, depuis leur première rencontre en boite de nuit jusqu’à leur grand âge. Jusque-là, quoi de plus banal !

L’entretien avec le prêtre pour la préparation au mariage, les grands désirs, les élans mystiques du jeune couple nous ont rappelé cette période à la fois exaltante et parfois vécue de façon décalée dans notre couple.

Puis la réalité de la vie s’impose avec les enfants, le travail et ses difficultés, la fatigue, la communication se brouille, la communion s’en trouve altérée : oui, tout cela sonne juste, nous sommes passés par là, nous aussi.

Surgissent alors les doutes, les crises vécues dans les larmes, Sophie Galitzine ouvre un chemin d’espérance : celui du secours de la foi qui permet de les traverser, de les surmonter, l’amour s’en trouve renforcé. Beaucoup de couples pourraient en témoigner.

J’ai été émue par les dialogues teintés d’humour, empreints de profondeur qui m’ont fait passer du rire aux larmes. J’ai aimé la mise en scène qui allie dialogues et danse car ce que les mots ne peuvent dire, les corps, par un subtil et sensuel pas de deux, l’expriment à merveille. Chaque scène s’achève par une chorégraphie où le couple s’accorde, comme un lien entre les époux, qui révèle combien le mariage unit toutes les dimensions de notre personne.
Il me semble que ce spectacle nous fait entrer dans une compréhension fine et réaliste de l’amour qui se transforme, s’ajuste, s’approfondit et s’épure au fil des années de vie commune.

L’excellente interprétation des deux comédiens très talentueux, pleine de sensibilité et d’humour m’a transportée. Chacun dans son rôle incarne une belle image de la masculinité et de la féminité.

J’en suis sortie émue, touchée, encouragée à aimer mon mari dans la simplicité du quotidien, à me donner à lui en nous remettant chaque jour à Celui qui est la Source de l’Amour. Un spectacle intimiste à ne pas manquer pour tous ceux qui souhaitent réfléchir à l’amour qui se donne et se reçoit que l’on soit en couple ou célibataire.

Cet article fait partie du dossier thématique :Accueillir La joie de l’amour →

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

Une nouvelle école au Burundi !

Jérémie Niyonkuru nous envoie les premières photos de classe de notre école NOTRE-DAME DE L’ESPERANCE qui vient d’ouvrir, en septembre 2021, à Gitega au Burundi avec nos professeurs Irène, Léonidas et Désiré. Ils se sont formés l’an dernier en France

Merveilles sans nombre d’Haïti

Nous entrons pas à pas dans la compréhension du pays, profitant du temps libéré lors de ces 6 semaines précédant la rentrée des élèves pour nous familiariser avec cette culture à laquelle nous sommes totalement étrangers. Nous avons rencontré un

Autres articles