[NOUVELLES DE LA COMMUNAUTÉ] Une retraite rassemble tous les États-Unis

Les 10 et 11 novembre 2018, la Communauté de l’Emmanuel des États-Unis organisait une retraite en Géorgie. Engagements, premiers pas dans la vie consacrée, louanges… Des moments forts de vie fraternelle pour cette jeune communauté qui commence à s’implanter outre-Atlantique. Témoignage de Bridget.

Un week-end historique pour notre communauté ! Cent cinquante frères et sœurs des États-Unis se sont réunis au nord d’Atlanta, en Géorgie le week-end des 10 et 11 novembre 2018. Le voyage d’Oakland, en Californie, jusqu’au centre de retraite a pris une journée complète en avion, train et voiture, mais rien que l’enthousiasme de saluer tant d’amis formidables et de louer ensemble le vendredi soir en a valu la peine. Nous n’avons pas eu d’eau chaude la première nuit dans la cabine des dames célibataires, ce qui nous a fourni une excellente occasion de raconter l’histoire des douches à l’eau froide de nos différentes missions avec Fidesco et ESM.

Samedi, nous avons pu voir Thérèse Miller et David Neira faire leur entrée en étape de formation dans la vie consacrée dans la communauté de l’Emmanuel. Tous deux sont de bons amis, et ni l’un ni l’autre n’ont eu une voie  simple et lisse ou facile pour devenir capable de dire «oui» à Jésus de cette manière. Leur persévérance face aux obstacles financiers, aux différences de langue et de culture et au fait d’être des pionniers de cette vocation aux États-Unis a rendu leurs démarches encore plus belles. Ce fut également une belle occasion pour nous de louer spécialement Dieu pour le don de ce frère et de cette sœur, et le don de la communion des états de la vie comme grâce spéciale de l’Emmanuel. Je me suis également engagée dans la Communauté samedi soir, avec six autres frères et sœurs et trois qui ont fait leur étape d’accueil et de discernement. Quelle joie de répondre personnellement à l’appel de Dieu avec d’autres personnes qui font de même et de savoir que vous êtes tous ma maison et ma famille.

Les enseignements du week-end portaient sur « Ce que cela signifie d’être l’Emmanuel », « La vie consacrée dans la communauté », « Espérer dans les ténèbres » et « L’inculturation de la communauté aux États-Unis ». La plupart d’entre nous ont vécu le découragement et la souffrance entourant les crises d’abus dans l’Église américaine, et le troisième enseignement nous a rappelé que l’espoir ne signifie pas croire que tout ira bien – « après tout, nous sommes tous sur une rivière qui se dirige vers la cascade de la mort ». Au contraire, espérer c’est fixer nos yeux sur l’éternité avec le Christ, en recevant sa lumière dans l’Eucharistie et en la partageant au monde. Dans le quatrième enseignement, la parole du Seigneur m’a particulièrement touchée : «J’ai un nouveau vin pour vous, pour les États-Unis, pour l’Église… mais vous êtes toujours dans les vieilles outres.» On nous a rappelé que nous avons l’autorisation d’évangéliser, que notre autorité vient du Saint-Esprit et que notre lumière vient de l’adoration du Christ, et que la communauté de l’Emmanuel a des dons particuliers à offrir à l’Église aux États-Unis – en particulier dans la communion des états de vie et dans l’effusion du Saint-Esprit.

Comme d’habitude, notre temps ensemble en communauté était plein de joie et de rires. Merci beaucoup à tous les frères et sœurs qui ont fait des sacrifices pour organiser ce week-end et pour y être présents et qui nous partagé leurs dons d’enseignement, de logistique et de musique. Merci à tous ceux qui ont prié pour notre temps ensemble. Nous espérons organiser un rassemblement en Californie l’année prochaine. Merci de prier pour notre organisation et préparez-vous à visiter la Golden Coast !

Bridget (Californie)

Article original : National Community retreat in Georgia