Seigneur qui a besoin de nous ce soir ?

Le soir de Noël peut devenir une occasion de témoigner de l’amour de Dieu en lui laissant mener à nous les personnes dont il veut que nous prenions soin. C’est ce que Matthieu et Marie ont fait, un soir de Noël, en Savoie. Témoignage.

Nous habitons en Savoie, et lors des vacances d’hiver, il y a beaucoup de monde sur les routes en direction des stations de ski.

Une année, pendant les vacances de Noël, il a beaucoup neigé un samedi. Très vite, la situation sur les routes est devenue compliquée, avec beaucoup de bouchons. Ce soir-là, nous avions décidé de fêter Noël entre nous n’ayant pas eu l’occasion de nous retrouver avant juste en famille. La nuit tombée, nous voyions de nos fenêtres les files ininterrompues de voitures à l’arrêt dans la vallée sur l’autoroute et les routes parallèles. Il faisait nuit, froid et il neigeait toujours. Nous étions au chaud et nous regardions impuissants, ne sachant pas comment venir en aide à ces personnes. Puis nous nous sommes souvenus de Mère Teresa et de son histoire de petite goutte d’eau dans l’océan. Nous avons alors proposé à nos enfants de modifier notre soirée et d’accueillir une famille pour la nuit à la maison.

Mais qui ? Il y avait tellement de monde ! Nous avons prié en famille : « Seigneur qui a besoin de nous ce soir ? »

Puis nous avons fabriqué un panneau où nous avions écrit : « Accueille famille en galère pour la nuit », et Matthieu est descendu au bord de la route départementale avec. Une voiture belge s’est arrêtée, le père de famille m’a d’abord demandé si c’était une blague… Puis je l’ai aidé à chaîner et à monter jusqu’à la maison. Cinq minutes après s’être installée, la femme s’est mise à pleurer expliquant à Marie qu’ils étaient dans la voiture depuis 5 heures du matin, qu’il ne leur restait du pique-nique de midi que deux bouts de pain et que leur dernier enfant étant malade, il fallait qu’elle lui donne un médicament avec un aérosol et donc il était indispensable d’avoir une prise électrique pour brancher l’appareil. Sans le savoir, avec ses pleurs, cette femme venait de nous apporter la réponse à notre prière.

Nous avons passé une très belle soirée toute simple, avec beaucoup de joie partagée. Nos propres enfants ayant passé une bonne partie de la journée à jouer dehors n’avaient pas très envie de remettre gants et combinaison, mais devant l’impatience des enfants accueillis, ils les ont accompagnés et ont été heureux de découvrir les parties de luges à la lampe de poche ! Un de nos enfants est même venu nous dire : « Mais en fait ces gens on les connaissait déjà ! » Et un autre de nos enfants : « Pour les vacances de février, on va prier pour qu’il neige, comme ça, on pourra accueillir de nouveau du monde… »

Notre soirée a été très différente de ce que nous avions prévu initialement. Et au lieu de nous offrir nos propres cadeaux, nous avons reçu deux cadeaux du Seigneur : la joie de donner et de recevoir, et la réponse à notre prière.

Merci Seigneur.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

A lire aussi

EMMANUEL PLAY

Directs, replays, parcours de formation...