Une école de prière pour les enfants

Quelle effervescence à l’Île Bouchard ce 19 octobre pour répondre à l’invitation de la famille Martin ! Louis et Zélie ont été fêtés avec éclat au cours de la messe de 11h à l’église Saint Gilles célébrée par Mgr. Habert, évêque du diocèse de Sées.

Au début de l’après-midi, des cris joyeux s’échappaient de la maison de Marigny. 36 enfants entre 7 et 12 ans, venus de toute la France et particulièrement de l’Ouest, se retrouvaient pour apprendre à vivre pendant 3 jours à l’école d’une très grande sainte : Thérèse de l’Enfant Jésus.
Au programme: louange percutante, enseignements adaptés aux enfants par le père Bernard Gloux, bricolage, grands jeux, bons petits plats servis par Antoinette,… sans oublier la procession aux flambeaux par un magnifique clair de lune, vers Notre Dame de la Prière à l’église paroissiale.
Temps de grâce inouïe pour chacun, y compris pour les grands jeunes et les adultes de l’équipe d’animation.
Merveilleuse petite voie de l’enfance qui s’est ouverte à chacun. « C’est la confiance et rien que la confiance qui doit nous conduire à l’Amour »

Une maman a témoigné que lors du trajet retour les 4 enfants qu’elle ramenait ne cessaient de chanter. Un moment l’un d’eux a dit :

« Bon, maintenant, on va faire silence, on va prendre notre temps de prière ! ».

 
Une école de prière pour les enfants

Une autre façon de voir ce diaporama : Directement sur FlickR.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles d'actualité

Invitation à faire son examen de confiance

Israël n’a cessé de relire son passé et c’est au cœur de cette relecture qu’est née son espérance messianique. Jésus a invité les disciples d’Emmaüs à relire avec lui sa vie et sa mort dans l’histoire d’Israël pour qu’elles y

Notre chemin de vérité

En soi, la vérité est une ; mais les chemins pour la rejoindre sont multiples. Une chose est sûre : chaque personne a son chemin et elle se doit de l’assumer. Une autre aussi : chaque société a un chemin

Autres articles