Sinaï, une retraite fondamentale

Depuis plus de 20 ans la Communauté de l'Emmanuel propose chaque année aux jeunes de 25-30 ans une retraite itinérante au désert : le Sinaï. 3 questions au Père Etienne Lhomme, prêtre accompagnateur de cette retraite.

Quel est l’enjeu fondamental de cette retraite pour les jeunes ?

Fondamental est le mot qui convient. Cette retraite est l’occasion de découvrir ou redécouvrir que le Seigneur est au cœur de ma vie. On se pose souvent des questions sur le sens de la vie, sur l’opportunité de faire tel ou tel choix, mais à quel moment prenons nous le temps de nous arrêter pour y réfléchir sous le regard de Dieu? Prenons ce temps pendant cette retraite.

Quelle expérience pastorale en retirez-vous ?

C’est pour moi une des plus belles expériences de ma vie de prêtre. Rencontrer des personnes qui ont une vraie recherche, sans mondanité, sans faux semblants, est vraiment édifiant. Comme prêtre, je plonge très rapidement dans cette retraite car tout est très porteur et spécialement pour le prêtre accompagnateur.

Comment percevez-vous les attentes personnelles et spirituelles des jeunes de 25-30 ans que vous accompagnez dans cette retraite ?

Je suis très heureux de rencontrer des jeunes courageux qui ont un vrai désir de placer le Bon Dieu au centre de leurs vies. C’est édifiant de voir leur confiance et leur attentes. Les discussions sont vraies et profondes.

Un autre élément est la capacité de s’abandonner dans les mains du Seigneur, quitte à penser changer de vie après la retraite. C’est merveilleux une telle confiance !

A lire aussi

Parent solo, le soutien de la Foi

Difficultés pour gérer le quotidien, l’isolement, l’éducation, place dans la paroisse, la vie n’est pas toujours facile pour les parents solos. KTO Télévision a réalisé une série de reportage sur les parents seuls. La Communauté de l’Emmanuel propose différents parcours

Haïti, « kenbe, pa lage ! »

10 ans après le séisme meurtrier qui a détruit Port-au-Prince, la situation en Haïti reste préoccupante. En 2020, la communauté de l’Emmanuel fêtera aussi l’anniversaire des 20 ans de sa fondation dans ce pays. Interview de Guerda Milien, responsable de