Jeunes retraités : et si on parlait du sens de la vie ?

« Et si on parlait du sens de la vie… » ? C’est le thème de la session destinée aux jeunes retraités qui aura lieu du  5 au 9 octobre 2020 à Paray-le-Monial. Un sujet essentiel pour celui ou celle qui  vient de prendre sa retraite et quitte une vie bien réglée pour l’inconnu. 

 

Comment s’occuper ? Comment exister ? Lorsque l’on n’a plus de travail rémunéré, plus de reconnaissance sociale… le « vide » que l’on éprouve peut faire peur… C’est pour répondre à ces interrogations que la Communauté de l’Emmanuel a mis en place, en 2019, la première session pour les jeunes retraités.

Pour Alban de Tellier, membre de l’équipe d’organisation, c’est une nouvelle vie qui commence, un champ de possible qui s’ouvre. Le jeune retraité doit redécouvrir un nouveau mode de vie, une nouvelle organisation. Il lui faut alors s’émerveiller pour ce qui est à venir.

C’est dans cette optique que l’équipe de la session a demandé à François Garagnon, d’être l’intervenant principal de cet évènement. Pour l’auteur de « Jade et les sacrés mystères de la vie », l’émerveillement est un sujet de prédilection depuis de nombreuses années. François Garagnon se veut le chantre du ré-enchantement, de la redécouverte de la capacité de s’émerveiller des choses simples et pourtant essentielles de la vie.
Un dynamisme qui devrait conduire chacun, tous les jours, et qui se révèle encore plus nécessaire à cette période charnière de la vie qu’est le début de la retraite.

Côté organisation, la session des jeunes retraités alterne enseignements, offices, temps calmes, ateliers, temps de partage et d’autres propositions pour que chacun puisse y trouver son rythme (visite de musée, parcours spirituels à faire librement…). Les temps de prière, l’adoration et la veillée miséricorde restent des temps forts. 

L’an dernier, explique Alban de Tellier, le Cœur de Jésus a touché de nombreuses personnes. Beaucoup de participants sont repartis re-dynamisés avec une vision positive et plus claire du futur. D’autres ont été consolés : comme cette dame veuve qui, en allant déposer, au pied de la croix, ses demandes de pardon non exprimées au cours de sa vie a dit avoir ressenti la présence de son mari à ses côtés. Ou cet homme ému de voir les demandes de pardon brûler, comme pour signifier, pour lui, un nouveau départ avec Dieu.

Oui, Dieu « fait toutes choses nouvelles » !  

Un temps à vivre au Sanctuaire en toute sérénité !

Les  différents lieux d’accueil, spacieux et aérés, se sont adaptés pour permettre à chacun de vivre ce temps paisiblement (port du masque, respect des distances, gel hydro-alcoolique, contrôle du nombre de participants, protection en plexiglas à l’accueil, au magasin, etc.).

 

 

Informations et inscriptions à la session


Voir aussi


Retraités, partez en mission avec Le Rocher !

« Jeunes et vieux se réjouiront ensemble » annonçait le prophète Jérémie. Au Rocher Oasis des cités, la prophétie se ...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

A lire aussi

« Outillons nos enfants des armes du dialogue ! »

Rapprochons deux événements récents : l’assassinat d’un professeur d’histoire en collège, Samuel Paty, à Conflans-Ste-Honorine, le 16 octobre 2020, et la parution de l’encyclique du pape François, Fratelli tutti, le 3 octobre précédent. Ce crime odieux touche tous les enseignants

Banigbé (Bénin) : Quand une paroisse crée une ferme solidaire

Comment mettre fin à l’insécurité alimentaire qui s’impose comme une fatalité au Bénin ? Comment éveiller chez les jeunes l’amour de la terre pour lutter contre l’exode rural et développer les campagnes ? Telles sont les questions qui habitent le

EMMANUEL PLAY

Directs, replays, parcours de formation...