Session internationale sur la liturgie

Du 1er au 3 mai derniers, 500 personnes environ se sont rassemblées à Paray-le-Monial pour se former à la liturgie, chanter, prier et célébrer ensemble le Christ.

« C’est le peuple de Dieu ! » s’est exclamée une participante. En effet, ils étaient environ 500 personnes venues de 10 pays différents pour louer et célébrer le Seigneur, âgés de 15 à 86 ans, venus de paroisses de campagnes ou de grandes villes, instrumentistes, choristes ou simples amoureux des belles liturgies.

Au programme, des enseignements sur l’art de célébrer donnés par le Père Francis Manoukian et Claudine Blanchard, consacrée dans la Communauté de l’Emmanuel, ainsi que par Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne. Quatre temps d’ateliers et carrefours répartis en 3 jours sur la psalmodie, l’animation d’assemblée, la liturgie des heures, créer un chœur d’enfants, la découverte du répertoire de chants, la sonorisation, la composition, la liturgie dans la vie quotidienne, l’art floral, etc. Avec également un temps de vêpres a cappella et une veillée de témoignages (avec des personnes touchées aux larmes…) suivie d’une adoration du Saint-Sacrement.

« J’étais très touchée par la joie profonde qui se lisait sur le visage des sessionistes, témoigne Claire Kiral, responsable avec son mari Lukas du service Chants, musique et liturgie de la Communauté (lire ici). J’ai également été touchée par l’enthousiasme et la motivation des participants, ajoute-t-elle : certains ont fait près de 20h de route pour venir ! D’autres venaient pour la première fois, ou même seuls, de leur paroisse ». Et de préciser que le format « atelier » en petits groupes d’une dizaine de personnes a permis de nombreux échanges et rencontres. « II y avait un vrai partage de connaissances et de savoir-faire, mais aussi un accueil de chacun. Par exemple, nos frères non-francophones nous ont partagé qu’il y a toujours eu des personnes pour leur assurer une traduction spontanée dans les ateliers ! ».

« Alléluia ! – a témoigné enfin un autre participant. C’était trop génial la session de ce week-end ! J’ai si hâte de partager mes acquis et les grâces que j’ai reçues, aux miens, à Madagascar. Je ne regrette pas d’avoir accepté l’invitation de ma sœur et de mon beau frère un peu à l’improviste, car j’ai reçu une immense joie et un grand bonheur en découvrant ce lieu qu’est Paray-le-Monial, et les grâces qu’il propage pour tous les hommes. »

 

Pour ceux qui n’ont pas pu venir, voici quelques morceaux choisis, tout en musique :