« Pauline m’a inspiré comment Dieu partage notre quotidien »

Cet article fait partie du dossier thématique :Pauline Jaricot, sa spiritualité missionnaire →

A l’image de Pauline Jaricot, Xavier a vécu un passage difficile dans la vie de son entreprise. Comme elle, il a appris à voir Dieu présent à nos côtés dans les difficultés.

J’ai fait une grande partie de mon chemin avec Dieu dans l’église de Saint-Nizier au centre de Lyon, où Pauline Jaricot est enterrée. Ma vie offre des similitudes avec celle de Pauline Jaricot ; ma famille est industrielle depuis 150 ans et lyonnaise. Je vais comme Pauline à la messe à Saint- Nizier et à l’usine comme elle aussi. Et… ma femme s’appelle Pauline !

Dans mon travail, j’ai connu un épisode proche de ce qu’a vécu Pauline. Le retrait brutal de commandes lors de la crise de Lehman Brothers a laissé pour morte l’entreprise que je dirigeais. J’ai demandé à Dieu de me donner du chiffre d’affaires. Il est resté silencieux. Alors, j’ai dû faire le boulot difficile de patron : licencier beaucoup de monde. Je me croyais perdu. Mais au milieu de ces événements douloureux, Dieu a pris sa place et a apaisé la situation. Un dîner d’adieu avec les licenciés a même pu être organisé ! Plus tard j’ai compris que Dieu m’avait envoyé un DRH exceptionnel pour faire ce travail non pas à ma place mais avec moi.

Dieu aime l’innovation

L’entreprise a disposé de temps pour repenser son avenir et est maintenant sur une nouvelle voie, innovante. Pauline m’a inspiré, après coup, comment Dieu partage notre quotidien et s’intéresse à nous, aux personnes avec qui nous travaillons et ouvre à de nouveaux projets. Je crois que Dieu aime l’innovation, lui qui « fait toute chose nouvelle » ! Dieu s’intéresse à notre travail. Par sa Providence, il est à nos côtés. Il ne fait rien sans nous mais rien ne se fait sans lui quand on l’appelle.

Annoncer Jésus de façon simple, explicite et fraternelle

À Saint-Nizier, Pauline a bâti son projet missionnaire en agrégeant des personnes très nombreuses au Rosaire vivant. Nous aussi aujourd’hui, pour la mission, nous agrégeons des small groups autour d’Alpha et dans les fraternités de la paroisse, pour accueillir les personnes de manière inconditionnelle. C’est cela qui rend possible d’annoncer Jésus de façon simple, explicite et fraternelle ! À la suite de Pauline, nous croyons que la mission est une œuvre, celle de Jésus, et non pas une activité chrétienne de bons paroissiens. Elle forme les disciples et les conforme à Jésus. Et ce que le Seigneur a fait pour moi, il peut le faire pour toi ! Merci Pauline !

Cet article fait partie du dossier thématique :Pauline Jaricot, sa spiritualité missionnaire →

Le magazine Il est vivant a publié le numéro spécial :

IEV n°355 - Charles de Foucauld et Pauline Jaricot - L'Évangile en actes Se procurer le numéro →

Recommandez cet article à un ami

sur Facebook
par Whatsapp
par mail

Derniers articles d'actualité

Restez connectés !
* : Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Application de Prière
découvrir-Dieu

nos PROCHAINS événements

Jesus Festival

  • Du 8 au 10 juillet 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)

Vacances Spirituelles et Familiales – été 2022

  • chaque semaine de l'été
  • CHÉZELLES (37)

Session d’été 2022 à Paray-le-Monial – 1ère session

  • Du 12 au 17 juillet 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)