Ordinations à Treichville

Ordinations Treichville © Communauté de l'Emmanuel

 

Le 12 juillet 2014 à la paroisse Notre Dame du Perpétuel Secours de Treichville (archidiocèse d’Abidjan) a eu lieu l’ordination de onze séminaristes au diaconat et trois prêtres, par Mgr Boniface Ziri, évêque du diocèse d’Abengourou. Parmi eux, trois membres de la Communauté de l’Emmanuel ont été ordonnés diacres en vue du sacerdoce : Ettien Koffi Roger, Kouadio Hugues Bertrand et Marios Kengne.

Ces trois jeunes frères de Communauté, deux ivoiriens (Roger et Hugues) et un camerounais (Marios) ont suivi tout leur cursus dans le cadre de la Maison Saint Joseph de la Communauté de l’Emmanuel à Youpougon (Cote d’ivoire) et du séminaire d’Abidjan. En effet depuis quelques années, tous les séminaristes africains de la Communauté sont accueillis dans cette maison et vivent leur cheminement ensemble, approfondissant ainsi leur vocation de prêtre de l’Emmanuel.

Dans son homélie, l’évêque les a invités à la dignité d’enfant de Dieu. Ils prieront toujours le Seigneur pour qu’Il « achève en eux ce qu’il a commencé ».

Pour fêter ce jour, les membres de la communauté de l’Emmanuel de la province de Côte d’Ivoire et les parents des nouveaux ordonnés se sont retrouvés à la paroisse Saint Jean de Cocody où tous ont pu rendre grâce par des danses de joie !

Roger et Hugues vivront leur ministère diaconal dans des paroisses du diocèse d’Abidjan, Marios a lui rejoint son diocèse d’origine de Bafoussam au Cameroun pour y vivre son année diaconale au sein d’une paroisse, en proximité de ses frères déjà prêtres Emmanuel Dassi et Ambroise Piam.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles d'actualité

L’eucharistie, une Pentecôte continuelle

L’eucharistie est un lieu habituel d’effusion de l’Esprit Saint. C’est ce que Jean-Luc Moens a pris le temps d’expliquer lors de son intervention au Congrès eucharistique mondial qui s’est déroulé du 5 au 12 septembre 2021 à Budapest. Retrouvez la

Autres articles