Mission en Colombie

A Bucaramanga (Colombie), la Communauté de l’Emmanuel a lancé une mission pendant la semaine sainte, avec la paroisse de San Benito de Palermo de Giron. Du mercredi saint au dimanche de la Résurrection, les jeunes de la Communauté ont partagé la vie des paysans de la région.

 

La mission a été intense : préparation des offices liturgiques, chemin de croix, catéchèses pour les enfants, évangélisation par le porte à porte, visite aux malades pour leur apporter l’eucharistie, bénédiction des maisons. La mission s’est terminée le dimanche de Pâques avec un grand déjeuner paroissial suivi d’activités sportives !

Un vrai travail a été fait avec les paysans et le curé de la paroisse, le P. Adolfo León, ainsi que les missionnaires mexicains de la Communauté de l’Esprit Saint. Cette mission a permis aussi de resserrer les liens fraternels entre frères de Communauté, en vivant aussi nos grâces propres, la louange, le partage, les services. A la fin de la mission, les prêtres du secteur et les paysans ont demandé à la Communauté de s’investir dans l’animation pastorale de cette zone et d’accompagner les paysans dans leur vie de foi.

Témoignages

«La Communauté de l’Emmanuel à Bucaramanga nous a permis de vivre une communion fraternelle entre missionnaires. On a découvert que notre unique mission est d’apporte Dieu aux autres » (Diana)

« On était dans un milieu paysan, hors ville, déconnecté de toute technologie moderne… cela m’a donné une grande paix intérieure. Et une paix joyeuse, parce que partager la foi avec eux m’a permis me rendre compte qu’eux aussi  la vivent intensément et simplement. Les besoins des paysans et surtout des jeunes, m’ont touchée et invitée à me poser des questions pour chercher le moyen de les aider »  (Johanna)

 « Je me suis sentie utile. On était en service, on avait une responsabilité concrète et complexe : l’organisation de la Semaine Sainte ! Travailler ensemble nous a fait rendre compte que nous somme membres d’une même famille, cela nous a aidé à fortifier notre vie fraternelle, a grandir ensemble dans la foi. » (Daniela)

« J’ai senti beaucoup d’amour, dévouement et don de soi,  que ce soit entre les missionnaires ou les personnes qui participaient aux célébrations. Je me suis sentie accueillie,  une semaine sainte pleine d’amour, intense, cela a fortifié ma foi et rempli mon âme de joie, dans la simplicité de Dieu. » (Andrea)

« C’était ma première mission et j’ai beaucoup aimé. Cette semaine sainte à été très différente de celles dont j’avais l’habitude : jusqu’ici, j’utilisais ces jours saints pour me reposer. Cette fois-ci, j’ai vécu une sorte de retraite. On a donné, mais on a beaucoup reçu dans l’accueil des personnes quand elles nous ouvraient leur maison et nous partageaient le peu qu’elles ont. Cela a été très important pour moi d’expérimenter la vie communautaire, de prier tous ensemble, d’adorer le saint sacrement… Je crois qu’on a plus reçu que donné ! Et cette expérience missionnaire a été pour moi un appel à l’humilité. » (Laura)

 

William et Andrea Plata

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles d'actualité

Invitation à faire son examen de confiance

Israël n’a cessé de relire son passé et c’est au cœur de cette relecture qu’est née son espérance messianique. Jésus a invité les disciples d’Emmaüs à relire avec lui sa vie et sa mort dans l’histoire d’Israël pour qu’elles y

Notre chemin de vérité

En soi, la vérité est une ; mais les chemins pour la rejoindre sont multiples. Une chose est sûre : chaque personne a son chemin et elle se doit de l’assumer. Une autre aussi : chaque société a un chemin

Autres articles