Je n’avais jamais fait appel à Dieu dans l’épreuve – Claire

Cet article fait partie du dossier thématique :Accueillir La joie de l’amour →

Intégrée à un groupe de parents seuls suite à sa séparation, Claire a pu y expérimenter l’action concrète de Dieu dans la vie des gens, et dans la sienne en particulier.

Peu de temps après ma séparation, on m’a invitée à rejoindre un groupe de parents seuls. Lors de la première soirée, l’un des animateurs a dit : « Personne parmi vous n’est ici ce soir par hasard. » Malgré les interrogations avec lesquelles je suis repartie ce soir-là, je me suis sentie appelée à revenir. À chaque rencontre, j’ai goûté la bienveillance avec laquelle nous étions accueillis, sans jugement, et aussi la force de la prière : bien que pratiquante et investie dans ma paroisse depuis mon adolescence, je n’avais jamais expérimenté une telle confiance, un tel abandon. Je n’avais jamais entendu des personnes témoigner de ce que Dieu avait fait de concret dans leur vie. Malgré mes doutes, j’ai confié mes enfants, mon ex-mari, et toutes mes difficultés, aux membres de mon groupe de partage, avec beaucoup de larmes. Et avec le temps, force m’a été de reconnaître que Dieu agissait, qu’Il répondait à mes demandes – selon sa volonté, et pas toujours la mienne ! J’ai alors pris conscience que jusqu’ici, ma foi n’était que « théorique ». J’étais convaincue que Dieu était auprès de moi chaque jour, mais cette conviction demeurait abstraite. D’ailleurs, durant ma vie de couple, jamais je n’avais fait appel à lui dans l’épreuve ! Après quelques mois, j’ai pu renouer avec la confession dont j’étais restée éloignée plus de 20 ans. Bien que douloureuse les premières fois, elle a ouvert mon chemin de « reconversion ». Petit à petit, ma prière est devenue quotidienne, et j’essaye d’assister à la messe une fois dans la semaine en plus du dimanche. Grâce à cela, le Seigneur est concrètement présent à mes côtés chaque jour et m’aide à faire preuve de davantage de charité : moins critiquer, être plus bienveillante, plus tolérante, au bureau comme à la maison, et oser témoigner davantage de ma foi.

Cet article fait partie du dossier thématique :Accueillir La joie de l’amour →

Le magazine Il est vivant a publié le numéro spécial :

IEV n°333 - Accueillir la joie de l´Amour Se procurer le numéro →

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur whatsapp
Par Whatsapp
Partager sur email
Par mail

Derniers articles d'actualité

Au Québec, une messe pour les personnes célibataires

Depuis bientôt un an, la Communauté de l’Emmanuel propose chaque mois dans la ville de Québec une messe à l’intention des personnes célibataires. Les longs mois de confinement de l’hiver dernier ont en effet mis en exergue la solitude des

Autres articles

Derniers albums
d'Emmanuel MUsic

Découvrir-Dieu,
une application de prière

nos PROCHAINS
événements

3 soirées Emmanuel Education

  • 24 septembre 2021 / 11 mars 2022 / 20 mai 2022
  • EN VISIO ()

Cycle du curé d’Ars

  • Démarrage en novembre 2021
  • DANS DIFFÉRENTS LIEUX SPIRITUELS ()

Dieu seul suffit 2021
(pour les femmes, pour discerner un appel)

  • Du 21 au 23 Janvier 2022
  • L'ILE-BOUCHARD (37)

Retraite pour les femmes

  • Du 28 au 30 janvier 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)

Session “Art et Foi”

  • Du 28 janvier au 2 février 2022
  • ROMA (00)

Rencontre : “Venez à moi, vous tous qui peinez” : l’Espérance ne déçoit pas

  • Du 3 au 6 février 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)
Restez connectés !
* : Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email