Ile-Bouchard : journée de commémoration de la Grande Guerre

Le 7 décembre prochain, le sanctuaire de L’Ile-Bouchard organise une journée sur le thème : « La Vierge Marie, les soldats et la Grande Guerre », dans le cadre de la commémoration de la Première Guerre Mondiale, sous la présidence de Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises. 

Il y a cent ans, toutes les villes et villages de France ont été touchés par l’entrée en guerre. Tous imaginaient une guerre courte et facile. Mais dès les premiers mois, les morts ont été innombrables et les familles ont été meurtries par ce drame. Quand toute prière semble impossible, tellement la souffrance est grande, il reste souvent le « Je vous salue Marie » : dans l’enfer des tranchées de la Grande Guerre dont l’Europe marque le centenaire, en a t’il été ainsi ?

A noter particulièrement :

  • Conférence « L’Eglise Catholique dans la Première Guerre Mondiale » par Mr Francis Latour (historien, auteur d’une thèse sur la papauté dans la Première Guerre mondiale)
  • Conférence « La dévotion mariale chez les soldats pendant la Grande Guerre » par Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises
  • Table ronde avec Francis Latour (conférencier), le Général Hervé-Michel Gobilliard (témoin de la veillée de prière), le Colonel Philippe Pasteau (auteur du livre 1914-1918 Des combattants tourangeaux, 2014)
  • Veillée de prière mariale pour la Paix, ouverte à tous, à l’église St Gilles, avec le témoignage du Général Hervé-Michel Gobilliard, commandant de la FORPRONU à Sarajevo en 1994-95 : « Prendre des décisions militaires sous le regard de Marie ».

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles d'actualité

« Rencontrer, écouter, discerner » au programme du synode

Samedi 9 octobre, 300 participants du monde entier se sont réunis salle du Synode autour du pape François. Le lendemain, le Pape a présidé la messe d’ouverture du parcours synodal sur la synodalité. Voici son homélie en forme de “programme”.

« Église et synode sont synonymes »

Dès 2015, dans son discours pour les 50 ans du Synode des évêques, le pape François indiquait clairement, dans la continuité de ses prédécesseurs, sur quel chemin devait s’engager l’Église pour devenir plus “synodale”. Un discours marquant. Extraits. Par le

Autres articles

Synodalité : éviter les pièges

Comme dans tout voyage, nous devons être conscients des pièges qui pourraient entraver notre progression pendant cette période de synodalité.