Guinée : fidèles au poste malgré Ebola

 Guinée © Communauté de l'Emmanuel 2014

Par Pierre-François Graffin, Directeur de Fidesco

Guinée © Communauté de l'Emmanuel 2014Depuis 25 ans, la Communauté de l’Emmanuel à travers Fidesco est engagée au service des plus pauvres dans le dispensaire Saint Gabriel en Guinée Conakry. Chaque jour, les populations locales y reçoivent des soins de qualité à des coûts modestes dans un dispensaire qui est devenu un des centres de référence en Guinée pour les soins primaires (paludisme, Sida, dénutrition.)

En cette année 2014, quelques pays d’Afrique de l’Ouest, dont la Guinée, vivent une crise sanitaire importante à cause de l’épidémie Ebola. Aussi, dès le mois de février dernier le centre Saint-Gabriel a mis en place ses premières mesures pour pouvoir, malgré Ebola, continuer son activité et protéger ses patients et son personnel. Les volontaires Fidesco qui se sont succédé ont effectué un travail remarquable, souligné par l’ambassadeur de France lors de sa dernière visite et qui permet au centre de continuer à fonctionner quotidiennement.

C’est un enjeu majeur de rester en activité : si la fièvre hémorragique a emporté 5.000 personnes depuis sa déclaration en janvier 2014, le paludisme lui, continue chaque année à tuer 100.000 personnes en Afrique de l’Ouest.

Avec Yves de Clerck (correspondant pays) et Sébastien Droulers (équipe Fidesco), nous sommes allés sur place, fin octobre, pour vérifier les conditions de la mission et nous assurer qu’il était prudent de la continuer. Je suis émerveillé de ce que j’ai vu : la présence, la disponibilité et le professionnalisme des volontaires et du personnel médical. Je peux vous témoigner que j’ai vu beaucoup de gratitude dans le regard de nombreux Guinéens rencontrés pendant ce séjour. Le cardinal Sarah, président du Conseil Pontifical Cor Unum, et ancien archevêque de Conakry à qui je parlais de cette visite et de notre joie de pouvoir continuer à servir, m’a assuré de ses prières pour les volontaires et les salariés, de ses encouragements pour la mission et de ses profonds remerciements personnels.

Tout est fait, avec beaucoup de rigueur et de prudence, afin que le centre fonctionne dans de bonnes conditions et puisse continuer à délivrer les premiers soins. Merci pour votre présence fraternelle à nos côtés, par votre amitié et vos prières, cela nous soutient considérablement. Je vous confie en particulier les volontaires qui se donnent sans compter sur place : Olivier et Pauline, directeur du Centre et médecin, Charles et Bérengère, comptable et responsable de l’application des normes d’hygiène, et les deux autres volontaires belges Thomas et Kerlijn qui les rejoindront début décembre.

A bientôt pour d’autres bonnes nouvelles !

Addentum : lire aussi En Guinée-Conakry, François Hollande rencontre les volontaires Fidesco

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi

EMMANUEL PLAY

Directs, replays, parcours de formation...