Plus de 400 participants venus de toute la France mais aussi de Suisse, toutes générations confondues, des jeunes pro jusqu’aux retraités, se sont retrouvés à Paray-le-Monial du 14 au 17 mai pour vivre 3 jours de formation, de rencontre et de ressourcement spirituel autour du thème « la solidarité, j’en rêve donc j’agis… comment mettre la charité au cœur de ma vie ? ».

Comme chaque année, le Forum Zachée est un point de convergence entre des personnes et des organisations différentes qui se rencontrent avec un profond désir de changer le monde. L’édition 2015 a permis une expo d’aquarelles par Chantal de Marliave, un spectacle Cœur à Cœur de la Compagnie du Puits, une veillée témoignages avec le Rocher Oasis des Cités et Aimer & Servir, une veillée miséricorde dans la basilique, un café-échange et une visite de Paray-le-Monial par le Père Benoît Guédas, recteur des sanctuaires.

Une dizaine d’ateliers ont permis aux participants de réfléchir aux questions de la solidarité dans le monde du travail et dans la recherche d’emploi, dans le milieu de la santé, dans l’écologie, dans la finance, mais aussi avec les personnes de la rue, les Chrétiens d’Orient, les jeunes des cités. Enfin, trois grands enseignements ont rythmé ce Forum (à retrouver ici en vidéo) :

  • Jérôme Vignon, Président des semaines sociales de France, sur le thème « de la solidarité institutionnelle à la solidarité personnelle » : « Chacun d’entre nous est à même de s’accomplir par l’engagement de la solidarité », pourrait-on résumer de son intervention.
  • Pierre-Yves Gomez (économiste, fondateur des parcours Zachée), sur le thème « la solidarité, la charpente et la croix » : « La solidarité est la charpente qui fait tenir le toit de la société, et le Christ, Dieu fait homme, en est la clé de voûte », a-t-il précisé.
  • Edouard Montier (fondateur du Réseau des Entrepreneurs Solidaires), sur le thème : « la gratuité du don, aboutissement de la solidarité » ; « On ne peut pas être solidaire de l’humanité sans être solidaire du Christ – la seule limite à la puissance du mal c’est l’Amour ».

A noter également, le lancement de l’ebook Zachée (lisible sur Apple, Amazone Kindle, eBook). Voir pour cela « les outils de Zachée » sur Zachee.com.

Témoignages

« J’étais plus partie au Forum Zachée pour mes problèmes personnels que pour la  solidarité. A la place, l’Esprit -Saint m’a fait grandir dans ma confiance en Dieu et mon engagement envers les pauvres. A mon retour, j’ai soumis l’idée d’ouvrir un labo «  Social Finance » au sein de mon entreprise et cela a été accepté. » (Fabienne)

« J’ai vécu trois jours ressourçants à Paray-le-Monial en me reposant sur le cœur de Jésus, dans cette ville qu’Il a choisie pour sanctuaire. J’ai trouvé les intervenants de très haute qualité, ils nous ont mis en chemin par la pertinence et la vigueur de leur témoignage. J’ai aussi rencontré beaucoup de personnes riches en humanité lors des repas : une orthophoniste, un fabricant de carte à puce, un prêtre exorciste, une naturopathe, une titulaire de chaire à HEC d’enseignement en économie sociale et solidaire… Bref, je suis rentré gonflé à bloc pour lancer un premier parcours Zachée dans ma ville de 200.000 habitants ! » (Jacques)

« Le forum Zachée a été l’occasion de redécouvrir la richesse et la nécessité des groupes de partage pour l’ensemble des participants. C’est une vraie grâce de pouvoir partager sur ce qui touche profondément les cœurs, et cela renforce réellement la fraternité entre chrétiens. J’ai été très touchée également par l’étendue des missions Zachée, qui répondent à un besoin profond des chrétiens mais aussi de notre société, et qui sont un avenir pour notre Eglise en réponse à l’appel du pape François de sortir et d’aller dans le monde. » (Florence)

A lire aussi

Une vie cachée, révélateur de vie intérieure

Le film Une vie cachée de Terrence Malick sort aujourd’hui au cinéma. Grande fresque sur la vie d’un autrichien qui a refusé d’être enrôlé dans l’armée allemande lors de la seconde guerre mondiale, ce chef d’œuvre dévoile progressivement sa vie

Aimer l’autre sans l’utiliser

Toute relation humaine semble vulnérable à la tentation d’utiliser l’autre pour son propre bien. Pour nous ré-ouvrir le chemin de l’amour authentique, le Père Pascal Ide a écrit Aimer l’autre sans l’utiliser, un livre qui est aussi un parcours de

Recevoir notre newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire