Egypte : « c’est notre famille, ils ont besoin de nous » (vidéo)


Laurent LandeteLaurent Landete, modérateur de l’Emmanuel, accompagné de Jean-Luc Moens, délégué de zone sont allés en Égypte début avril rencontrer les membres de la Communauté. Interview du modérateur.

> Quel était le but de ce voyage?

Il s’agissait de rencontrer cette communauté vivante et florissante en Égypte, jeune d’une petite dizaine d’années.

> Comment les membres égyptiens de l’Emmanuel vivent-ils leur foi?

De façon très joyeuse, spontanée, avec une liberté intérieure, un courage édifiants. Les trois magnifiques albums de chants qu’ils ont composés en sont le reflet. Je conseille à tous ceux qui ne les auraient pas écoutés de se les procurer : personnellement, ils m’aident beaucoup à prier. Ces jeunes m’ont marqué par leur gentillesse, leur simplicité. J’ai eu tout de suite l’impression d’être dans notre famille de sang. Ils ont aussi une grâce d’accueil de nature spirituelle : ainsi, ils nous ont emmenés, dans le vieux Caire, où Marie, Joseph et Jésus ont puisé de l’eau. Ils vivent par ailleurs une belle vie fraternelle. Ainsi l’un d’eux m’a dit : «Nous ne nous sommes pas choisis, mais nous avons choisi de devenir des amis intimes.» Pour moi, c’est un avant goût de ce qu’on aura au ciel, c’est très touchant et encourageant.

Ils vivent selon différents rites liturgiques : copte catholique, melkite, maronite, latin, d’une part, orthodoxe d’autre part. Je me suis réjoui aussi de voir leur maturité humaine, spirituelle, ecclésiale. Je les ai quittés plein d’espérance ! Mais, aussi, de nouveau j’ai pris la mesure de l’importance de soutenir nos frères chrétiens d’Orient. Ils ont besoin de nous, qu’on les aide à évangéliser les chrétiens. Car en Égypte, il y a vingt millions de chrétiens qui ont besoin de structurer leur foi.

> Quelles sont leurs attentes?

La formation. Il faut aller en Égypte, les rencontrer, que le tourisme se développe. D’ailleurs, je ne me suis jamais senti en danger. Le plus grand danger des chrétiens d’Égypte, ce serait notre absence !

> Une intention de prière?

Prier pour la présence de la Communauté de l’Emmanuel auprès des chrétiens d’Orient et particulièrement dans le monde arabe. Ils ont besoin de nous, c’est notre famille, c’est notre culture chrétienne, c’est notre berceau. Nous ne pouvons pas être indifférents à ce qu’ils vivent. Ils sont la fierté du peuple chrétien.

(Interview à paraître dans le numéro d’Il est vivant! du mois de mai).

Egypte © Communauté de l'Emmanuel

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles d'actualité

Invitation à faire son examen de confiance

Israël n’a cessé de relire son passé et c’est au cœur de cette relecture qu’est née son espérance messianique. Jésus a invité les disciples d’Emmaüs à relire avec lui sa vie et sa mort dans l’histoire d’Israël pour qu’elles y

Notre chemin de vérité

En soi, la vérité est une ; mais les chemins pour la rejoindre sont multiples. Une chose est sûre : chaque personne a son chemin et elle se doit de l’assumer. Une autre aussi : chaque société a un chemin

Autres articles