L’Ecole des charismes : une expérience de la puissance de Dieu

« Dieu agit encore aujourd’hui comme aux premiers temps de l’Église ». C’est l’expérience qui a été proposée aux participants de l’École des charismes qui s’est déroulée du 17 au 19 mai 2019, autour de Damian Stayne, fondateur de la communauté Cor et Lumen Christi. Témoignage de Bruno et Delphine, responsables de l’organisation de ce week-end qui a rassemblé environ 1000 personnes.

 

Qu’est-ce que ce week-end de l’École des charismes ?

L’École des charismes c’est d’abord une expérience – proposée à des personnes qui connaissent le Seigneur et se sont attachées à Lui – que l’Esprit Saint agit ici et maintenant de manière surnaturelle. Comme le dit Jean-Paul II « chaque fois que l’Esprit Saint intervient il étonne et il provoque des évènements incroyablement nouveaux ». L’École des charismes ce n’est pas d’abord apprendre à prophétiser, à exercer les charismes, c’est faire l’expérience qu’en effet, l’Esprit Saint peut agir à travers nous. Le chrétien, parce qu’il est baptisé est appelé à exercer les charismes extraordinaires.

Pour faire une synthèse de ces 3 jours, c’est l’exercice de la foi en Jésus vivant. Jésus est venu pour ceux qui souffrent, pour les malades, et pas pour les bien-portants. Et oui, il désire consoler, soulager, et oui, aujourd’hui il guérit encore. On est appelés à vivre l’extraordinaire dans l’ordinaire de notre vie. Voir l’œuvre surnaturelle de Dieu transperce le cœur de l’incroyant, sa pensée, sa raison, parce que tous les codes sont bouleversés, et là son cœur se fait saisir par Dieu.

Et comment se sont passés plus précisément ces 3 jours ?

Louange à l’École des charismes © Magazine Il est Vivant !

Le premier jour, vendredi, Damian Stayne et 5 des membres de la communauté Cor et Lumen Christi ont suscité notre foi. Ils ont remémoré la vie du Christ et ses actes de prophétie, de guérison, de délivrance, les œuvres de guérison et de délivrance par les apôtres, envoyés par le Christ lui-même, les œuvres des premiers chrétiens relatées dans les Actes des Apôtres, et celles d’innombrables saints, comme Saint Padre Pio ou sainte Thérèse d’Avila. Accompagnés par des paroles des Pères de l’Église et de Vatican 1 et 2, nous avons entendu cette question bousculer notre foi et réveiller notre ardeur : « le Christ a consacré 38% de son temps à guérir et délivrer ! Et moi, dans ma paroisse, dans ma communauté, dans ma vie de chaque jour, quelle est la part consacrée à cette œuvre de Dieu ? Où sont les guéris et les délivrés ? ». Lors d’un atelier, chacun a pu concrètement, dans un cadre bien expliqué et délimité, s’exercer à la prophétie deux à deux, avec une personne que nous ne connaissions pas.

Le deuxième jour, samedi, nous avons été invités à grandir dans l’abandon à l’Esprit pour qu’il puisse agir en nous et par nous. « Quel pourcentage d’abandon à l’Esprit Saint a-t-il fallu à la vierge Marie pour que de rien soit conçu Jésus en son sein ? Un abandon absolu, en plénitude. » Damian Stayne nous a exhortés à nous laisser saisir par l’ivresse de l’Esprit Saint. Des binômes ont été formés : l’un rendait grâce pour l’œuvre de l’Esprit Saint pendant près de 10 minutes et l’autre recevait, puis inversement. Les témoignages de bénédictions reçues et très diverses sont bouleversantes ! Dans un second temps des groupes de 5 ont été formés pour pratiquer le charisme de guérison physique et ce, avec des consignes délimitant précisément le contour de l’exercice.

Le samedi soir, c’était la grande veillée ouverte à tous, et plus particulièrement à ceux qui souffrent et ne connaissent pas, plus ou mal Dieu. Nous avons ensemble et d’une voix forte proclamé « Jésus est vivant », et des personnes ont été guéries dans leur corps, des boiteux ont marché, des scolioses ont disparues, des malentendants se sont mis à entendre, des malvoyants à voir.

Le 3eme jour, dimanche, après avoir vu les signes et les prodiges du Seigneur, enracinés dans l’Église, nous avons vécu une grande prière de renonciation, dans l’esprit de ce qui est proposé lors de la vigile pascale. Cette renonciation au mal, très explicite, « au laser » comme le disait un ami prêtre, s’est faite sous le regard de la Victoire définitive et totale du Christ ressuscité. Un temps de confessions et d’écoute a été proposé dans la foulée.

Damian et les membre de sa communauté ont exercé de nombreuses prophéties,  jusqu’à la dernière minute pour faire expérimenter à toute l’assemblée  la façon dont notre Seigneur peut édifier, exhorter, consoler ses enfants à travers chacun de nous.

Il y a eu de très nombreuses guérisons. Combien y en-a-t-il eu ?

Les guérisons ont effectivement été comptabilisées mais nous ne voulons pas entrer dans les chiffres. Comme nous l’a dit Damian Stayne, quand il y a une guérison, il faut que tout le monde se réjouisse autant que quand il y en a des centaines ! Mais il y a eu de très nombreuses guérisons, ça c’est sûr. Nous en avons vu personnellement beaucoup.

Qu’en avez-vous retiré personnellement de ce week-end ?

Nous avons vu la puissance de la foi dans le Seigneur. Voir des guérisons nous a bouleversés. Voir le Seigneur œuvrer par les uns et les autres nous a émerveillés.  Maintenant, comment déployer cela dans l’ordinaire de nos vies ?

Nous repartons de l’École des charismes avec un désir ardent :

  1. désir ardent de nous rendre disponibles au Seigneur, dont Paul parle en 1 Co 14 et selon l’appel qui nous sera fait,  : « Désirez ardemment ces dons spirituels » pour que le règne de Dieu arrive, pour que tout homme connaisse Jésus.
  2. désir ardent dans l’accomplissement de notre devoir d’état. Vivre son devoir d’état en plénitude avec l’Esprit Saint est très puissant, comme nous le partageait Damian, pour la conversion du monde et pour accueillir les dons spirituels.
  3. désir ardent de continuer à nous rapprocher du cœur de Dieu et de lui rendre gloire en toute chose. Que nous ayons reçu une guérison, une délivrance, une prophétie ou toute autre manifestation de l’Esprit Saint, ou pas, nous avons fait l’expérience d’une intimité nouvelle avec notre Seigneur et cela a changé notre vie !

Et le troisième point, c’est qu’on ne ressort pas de ce week-end des charismes comme on y est entrés. Peut-être avec une guérison, assurément dans une intimité nouvelle avec le cœur de Dieu.

Qui est concerné par l’exercice des charismes extraordinaires ?

Nous recevons de Saint Paul, dans les chapitres 12, 13 et 14 de sa lettre aux Corinthiens, un certain éclairage. Saint Paul nous replace d’abord dans le corps que nous formons, (chapitre 12) chacun étant un membre propre, avec son appel propre et indispensable, qu’il reçoit gratuitement. Puis il donne sens à ce corps et ses membres en les plaçant sous l’objectif ultime de la Charité (chapitre 13). Et si dans sa finale, Saint Paul nous invite à « rechercher l’amour et désirer ardemment les dons spirituels… » et à « tous prophétiser », il nous rappelle également que cela doit se faire dans l’ordre et la soumission au discernement communautaire. Damian, au cours de ces 3 jours, nous a partagé sa soumission au gouvernement de sa communauté.

Si l’exercice des charismes extraordinaires n’est pas une fin en soi, les désirer ardemment, se rendre disponible pour les accueillir, se former pour les déployer, dans la grâce du discernement communautaire, est un acte de charité.

Jesus est vivant ! Alleluia !


Un livre de Damian Stayne sur la pratique des dons de l’Esprit


« Renouvelle tes merveilles » c’est le titre du premier livre du prédicateur catholique Damian Stayne. Son but : nous aider à grandir dans la compréhension des charismes et leur exercice en nous partageant des témoignages, des enseignements et la tradition de l’Église sur le sujet. Présentation.

« À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien » dit saint Paul dans l’Épître aux Corinthiens. Tout le propos du livre de Damian Stayne est de témoigner de la réalité et de la puissance de cette manifestation de l’Esprit Saint, et de pousser son lecteur, par attraction, à lui laisser libre cours. Prédicateur catholique et responsable de la communauté Cor et Lumen Christi, Damian Stayne a passé une grande partie de sa vie à pousser les chrétiens à se lancer avec audace dans la pratique des charismes. Sa prédication s’accompagne de mises en pratiques qui donnent lieu à toutes sortes de merveilles et guérisons.

L’auteur constate une renaissance de l’activité surnaturelle dans les églises chrétiennes. C’est un signe que les dons spirituels sont bien un don de Dieu pour aujourd’hui et pas seulement pour accompagner les débuts de l’Église. Sur cela, il ajoute nombre de témoignages et de paroles de saints qui permettent de découvrir les charismes de manière incarnée, et de mieux les comprendre. Il tire de cela, à lumière de la tradition de l’Église, des enseignements pour mieux les vivre et les exercer.

Renouvelle tes merveilles est un ouvrage qui fera référence au sujet des charismes. L’auteur, qui organise de nombreuses écoles pour mettre en pratique les charismes, ne tombe pas dans le sensationnalisme. Les dons de Dieu sont une marque de son amour et de sa grande générosité. Et ils sont fait pour être vécus dans la prière et augmenter la charité. Rien de mieux qu’une citation pour illustrer cela :

« Nous devons aimer Dieu davantage pour lui-même dans la prière que pour ses dons. Sans ce principe, aucune de nos motivations n’a de vraie fondation, et le ministère, même avec ce don, finira par s’égarer. Il peut arriver que certaines personnes qui ont des dons formidables ne montrent presque rien du visage ou du caractère de Dieu. Les gens désirent voir le cœur de Dieu, et nous ne pouvons que parler de son cœur si nous avons nous-mêmes passé du temps dans son cœur dans la prière. »

La lecture de cet ouvrage est une expérience. Elle nous montre la vie intense de celui qui se laisse guider par l’Esprit de Dieu et la force qu’il déploie dans les plus faible. Il est possible que le lecteur y trouve le désir de vivre une nouvelle effusion de l’Esprit Saint et de demander en abondance les dons de Dieu, marques de sa bonté et pierres d’édification de son Église.

Renouvelle tes merveilles est issu d’une collaboration entre les Éditions de l’Emmanuel et les Éditions des Béatitudes.

Extraits du livre en PDF


Au sommaire du livre :

  1. Les dons spirituels

PREMIÈRE PARTIE – Les dons Prophétiques

  1. La théologie de la prophétie et une petite histoire
  2. La pratique de la prophétie aujourd’hui
DEUXIÈME PARTIE – Les dons de Guérison
  1. La théologie de la guérison et une petite histoire
  2. La guérison physique
  3. La libération des esprits mauvais
  4. La guérison intérieure
TROISIÈME PARTIE – Autres dons spirituels
  1. Le discernement des esprits
  2. Le don des langues
  3. La foi
  4. Les miracles
  5. Dix clés pour grandir dans l’onction

Pour aller plus loin


Prière pour les malades le 27 juillet à Paray – Le témoignage de Sœur Bernadette

Le samedi 27 juillet 2019 plusieurs milliers de pèlerins sont attendus à Paray-le-Monial pour la journée de prière pour les ...