Bienvenue à Rome !

La Communauté de l’Emmanuel à Rome

Notre Communauté est présente à Rome depuis des dizaines d’années. Plusieurs frères et soeurs travaillent dans des dicastères de la Curie romaine, sont enseignants dans les universités romaines ou viennent faire des études. Deux grands projets missionnaires sont présents à Rome : le centre San Lorenzo et l’ESM Rome.

Le Centre San Lorenzo a été voulu par le saint pape Jean-Paul II pour offrir aux jeunes pèlerins à Rome un lieu d’accueil. Le centre a été ouvert officiellement par Jean-Paul II le 13 mars 1983. Il est placé sous la responsabilité du Conseil pontifical pour les laïcs qui en a confié l’animation à la Communauté depuis le début. Le centre héberge la croix des JMJ qui fut donnée aux jeunes par Jean-Paul II à la fin de l’année sainte 1983-84 et qui, depuis lors, a participé à toutes les journées mondiales de la jeunesse dans le monde. Le centre San Lorenzo est un lieu qui a vu la visite de nombreux témoins, parmi lesquels on trouve, outre Jean-Paul II lui-même, Mère Teresa, frère Roger de Taizé, le cardinal Ratzinger (avant son élection), Benoît XVI, les cardinaux Bergoglio, Lustiger, Schönborn, Pell…

L’ESM Rome, de son côté, est née peu avant le Grand Jubilé de l’an 2000 en lien avec le centre San Lorenzo. C’est la seule ESM de la Communauté placée sous le patronage du Conseil Pontifical pour les laïcs. Elle forme chaque année une vingtaine de jeunes du monde entier. La langue utilisée est l’anglais. L’ESM est hébergée dans la Domus Aurelia, un hôtel que la Communauté loue aux abords du Vatican. L’hôtel est ouvert à tous et permet d’accueillir tous ceux qui souhaitent passer un temps spirituel à Rome avec la Communauté. (Lire aussi nos articles : L’équipe de l’ESM rencontre le pape (13 avril) & Chemin de Croix Place à Rome).

Se préparer à un grand jubilé de la miséricorde en 2016

L’équipe communautaire à Rome se prépare pour accueillir les frères et soeurs qui viendront en pèlerinage dans la Ville éternelle à l’occasion de l’année de la miséricorde.

En particulier, un parcours sur les pas des saints de la miséricorde est préparé. Rappelons que beaucoup de saints, connus ou moins connus, sont venus à Rome, y ont vécu, y ont évangélisé et se sont donnés pour le service des pauvres. Visiter les lieux où ils ont vécu et donné leur vie est une grande grâce, suscite un renouveau spirituel et une grande action de grâce devant l’oeuvre de Dieu. Deux choses frappent tout particulièrement : l’histoire montre que la réponse de Dieu aux crises que traverse l’Eglise est toujours d’envoyer des saints, et que ces saints viennent en groupe. Un saint n’avance jamais seul. Il attire avec lui comme une « grappe » de personnes qui à leur tour deviennent saints.

Les saints sont une des grandes miséricordes de Dieu pour son peuple. Il y a  peu d’endroit dans le monde où cela est aussi visible qu’à Rome. Bienvenue !