12ème colloque de bioéthique

bioéthique

Le 12ème colloque de bioéthique qui s’est tenu du 9 au 11 novembre 2013 à Paray-le-Monial  a voulu reposer les bases d’une vision globale de l’Homme face aux évolutions scientifiques et sociétales. Organisé par Amour & Vérité, l’événement a rassemblé 550 personnes dont de nombreux jeunes et des professionnels  de santé en quête de repères éthiques.

Colloque-2013-COUV_petitPartant d’un constat préoccupant, le forum a initié un travail de reconstruction et de rappel des fondamentaux. En effet, l’homme aujourd’hui est mis « dans tous ses états » par la diversité des courants philosophiques actuels. Ce constat du Père Pascal Ide a été confirmé par le juriste Gregor Puppinck précisant qu’aujourd’hui la société est devenue « un monde malléable », reflet du désir des gouvernants ou de l’individu.

Suite à cette entrée en matière, chacun apporta sa vision de l’homme afin de rappeler sa nature même. S’appuyant des enseignements du concile Vatican II, Mgr Pierre d’Ornellas a souligné : « Aujourd’hui  ou bien l’Homme s’exalte lui-même comme une lumière absolue ou il s’abaisse jusqu’au désespoir ». Il nous a invité à poser « un regard admiratif sur l’Homme » : « L’Homme est une totalité unifiée, et toucher le corps, c’est toucher l’âme. »

Le colloque a également consacré une table-ronde autour du Dr Christian Flavigny et d’Elizabeth Montfort, sur la compréhension de l’altérité sexuelle, débat actuel de notre société. Quelques points essentiels ont été rappelés par Elizabeth Montfort : « L’homme et la femme sont égaux en dignité et en droit car ils ont la même nature humaine, mais qui s’expriment selon deux modes, le masculin et le féminin ». Nous avons besoin aujourd’hui d’ « un féminisme de réconciliation qui permette à l’homme et à la femme de sortir du jeu séduction / domination et donne sa place à la sponsalité, don de soi à l’autre ».

Recommandez cet article à un ami

sur Facebook
par Whatsapp
par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.