Une session panafricaine pour les sœurs consacrées

Du 5 au 10 Juillet, une session a rassemblé au Rwanda à Kibeho une trentaine de femmes consacrées africaines de la Communauté de l’Emmanuel, de 8 pays. Témoignage d’une sœur consacrée qui y était présente.

Elles sont venues du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de Madagascar, de la République Démocratique du Congo, du Sénégal et du Rwanda. Avec elles, des couples, prêtres, frères consacrés africains ainsi que quelques consacrées européennes. Au total, 52 membres de la Communauté de l’Emmanuel ont eu la joie et la grâce d’être renforcés dans notre charisme de l’Emmanuel en particulier dans la communion des états de vie.

C’est une première dans notre histoire de la vie consacrée en Afrique. Ce fût l’occasion d’approfondir ensemble la vocation des femmes consacrées au cœur de la culture africaine dans le monde globalisé actuel.

Notre première veillée multiculturelle de présentation nous a permis de faire connaissance et de nous découvrir mutuellement dans notre diversité. La présence active de nos frères et sœurs de la communauté d’autres états de vie a permis d’expérimenter cette richesse de cette communion missionnaire. C’est un socle porteur de nouvelles vocations. Les nouvelles sœurs en cheminement dans la vie consacrée ont particulièrement été fortifiées par cette expérience.

Renouvelées dans l’Esprit, nous avons la conviction que notre charisme comme femme consacrée au cœur du monde au cœur de la communauté de l’Emmanuel est vraiment une réponse parmi d’autres, aux défis de la société africaine, en particulier pour coopérer à la culture de vie menacée par la mondialisation dans nos pays africains.

Notre session a pris une forme très participative autours de sujets tels que :

  • Les défis et les chances de notre vie consacrée dans le monde en Afrique
  • Notre relation à la famille
  • Notre vie en fraternité

Par des enseignements, nous avons réfléchi aussi sur :

  • Les fondements anthropologiques de la femme et en particulier de la femme africaine consacrée : « La femme engendre quand elle fait le bien »
  • La théologie du corps, sexualité et chasteté
  • La femme consacrée au service de la culture de vie
  • Le Cœur de Jésus et la femme consacrée
  • L’union à Dieu et la vie séculière

En pèlerinage à Notre Dame de Kibeho, mère du Verbe, Notre Dame des douleurs, nous prions pour la paix en Afrique et portons la Communauté de l’Emmanuel en Afrique. De nouveaux chantiers de réflexions se sont ouverts pour la suite de notre vie consacrée.