Un escape game pour donner envie d’évangéliser

La paroisse Notre-Dame de Talence a mis en place une idée pleine de fraicheur pour lancer paisiblement et joyeusement ses paroissiens dans l’évangélisation : une soirée escape game d’évangélisation. Explications du Père Eric Jacquinet.

Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer cet escape game d’évangélisation ?

En 2018-2019, dans la paroisse de Talence, 20 personnes avaient fait un parcours de formation spirituelle et missionnaire tout au long de l’année, appelé « École paroissiale de la mission ». Ce groupe avait le feu et voulait faire basculer la paroisse dans l’évangélisation.

Notre but était donc de lancer la paroisse dans une dynamique missionnaire. Pour cela j’ai voulu inviter les paroissiens actifs à une soirée qui donne envie d’évangéliser. L’idée a germé de passer une soirée sympa qui donne l’occasion de se rencontrer et de commencer à évangéliser tout en s’amusant. Il fallait montrer que la mission n’est pas pénible, mais pouvait être vécue dans la joie.

J’ai donc envoyé un mail à 200 personnes, les invitant à une soirée surprise le 26 juin, sans leur donner le contenu de ce qui les attendait. Aux 110 personnes qui ont répondu positivement, nous avons donné rendez-vous dans l’église, avec ce message volontairement énigmatique : « Rendez-vous dans l’église. Les portes fermeront à 20h. Diner servi à la fin de l’enquête. Pas besoin d’apporter votre loupe. »

En quoi consistait l’escape game ?

Arrivés à l’église, les paroissiens étaient accueillis par l’équipe mission, qui avait bien préparé le jeu. Chaque paroissien était affecté à un petit groupe de 6 personnes, qui mélangeait jeunes et moins jeunes. Au départ du jeu, il recevait une enveloppe avec 5 énigmes qui portaient sur des détail de l’édifice. La réponse à ces 5 questions constituait un mot de passe qui permettait de sortir de l’église. C’était : « tout baptisé est une mission », parole du Pape lors de la Pentecôte.

Les équipes se sont activées dans l’église durant 15 à 20 mn, en scrutant les murs, les statues et le baptistère pour trouver les mots-clés.

A la sortie, remise d’une nouvelle enveloppe avec une énigme qui poussait les personnes à aller au contact des commerçants, que nous avions prévenus à l’avance.

Puis, dernière enveloppe, avec un défi : aller deux par deux poser des questions à des personnes dans la rue :

– êtes-vous déjà entrés dans une église ?

– savez-vous qui est Jésus pour les chrétiens ?

Enfin, le rendez-vous était donné dans une école où nous attendait une bonne paella, partagée dans un climat de vraie joie. Pendant le diner, chaque équipe témoignait des rencontres faites dans la rue. C’était magnifique ! Puis nous avons donné d’autres témoignages sur l’évangélisation et nous avons annoncé la prochaine mission paroissiale.

Comment cette initiative a-telle été reçue par les paroissiens ?

La soirée a été très sympathique. Les gens ont bien joué le jeu. D’autant qu’en juin, on préfère tous une soirée détente à une réunion ennuyeuse ! A notre grande joie, les paroissiens se sont rendus compte qu’il était possible d’aller parler de Jésus dans la joie, tout simplement.: « Je ne pensais pas pouvoir le faire, car je suis timide et ce n’est pas dans mes habitudes. Mais comme on était ensemble et que c’était comme un jeu, alors c’était facile. Et on a eu des échanges très intéressants. Cela nous encourage à évangéliser dans la rue. »

Site de la paroisse de Talence

A lire aussi

Revue de presse du 5 décembre 2019

Ci-dessous quelques articles et émissions de radio ou télévision parmi les plus significatifs dans ceux publiés ou diffusés récemment et qui mentionnent la Communauté de l’Emmanuel ou une de ses œuvres.   [KTO] Que signifie le fait de dire que

Recevoir notre newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire