« Une lectio divina en 3D » : des catéchèses par le théâtre dans les Deux-Sèvres

Depuis quelques années, Bernard et Brigitte organisent une catéchèse par le théâtre à destination des enfants dans les Deux-Sèvres. Leur objectif : faire vivre la Parole, “comme une lectio divina en 3D”. Explications.

Photo d’un spectacle de Noël dans les Deux-Sèvres

Qu’est-ce qui vous a poussés à lancer ces catéchèses par le théâtre ?

La demande d’une équipe de catéchisme au sein d’une école, puis l’année suivante la demande d’autres écoles pour l’ensemble des élèves. Nous répondons à des appels qui nous sont faits.

Comment se préparent ces spectacles ?

Après un travail de méditation des textes que nous voulons mettre en scène, nous écrivons le texte du spectacle. D’une part, nous gardons l’Écriture Sainte sans rien en retirer. D’autre part, nous imaginons des dialogues, des personnages secondaires et nous ajoutons des chants. Ce travail est conséquent et fait de nous les premiers catéchisés par la pièce.

Quand vient le temps de la mise en scène du spectacle, nous faisons appel aux bonnes volontés : seuls les volontaires participent, avec l’accord des parents si nécessaires. Le grand nombre d’enfants (40 à 50) nous amène à répartir les rôles. En particulier, nous nommons des lecteurs. Grâce à eux, les enfants qui ont du mal à apprendre leur texte par cœur ne sont pas pénalisés et peuvent se concentrer sur ce qu’ils ont à jouer.

Les enfants sont-ils réceptifs à cette manière d’aborder la Parole de Dieu ?

Photo d’un spectacle de Noël dans les Deux-Sèvres

Ils lisent, écoutent, jouent la parole et ce pendant plusieurs semaines; ils la vivent et l’intègrent. Ils pratiquent sans le savoir une sorte de “Lectio divina” en 3D !

Mais lisez plutôt ces témoignages d’enfants participants à l’une des catéchèses, un spectacle sur Noël, que nous avons recueilli pour la revue Paroles niortaises :

Ambre (narratrice) . « Jésus, c’est le plus beau des cadeaux pour Marie et Joseph. »

Amandine (rôle de Marie) . « Marie est très calme et obéissante, elle ne me ressemble pas. »

Louna (voix de Marie) . « J’ai appris mon texte et j’ai retenu l’histoire. »

Angèle (rôle de l’ange) . « Au début j’avais le trac. Jésus est mon ami, j’étais contente d’annoncer la bonne nouvelle. »

Philip (rôle du père Noël)  « J’aime bien les cadeaux du père Noël. Jésus, c’est un cadeau, une personne ; il nous apprend à nous aimer, à être meilleurs. »

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

A lire aussi

« Outillons nos enfants des armes du dialogue ! »

Rapprochons deux événements récents : l’assassinat d’un professeur d’histoire en collège, Samuel Paty, à Conflans-Ste-Honorine, le 16 octobre 2020, et la parution de l’encyclique du pape François, Fratelli tutti, le 3 octobre précédent. Ce crime odieux touche tous les enseignants

Banigbé (Bénin) : Quand une paroisse crée une ferme solidaire

Comment mettre fin à l’insécurité alimentaire qui s’impose comme une fatalité au Bénin ? Comment éveiller chez les jeunes l’amour de la terre pour lutter contre l’exode rural et développer les campagnes ? Telles sont les questions qui habitent le

EMMANUEL PLAY

Directs, replays, parcours de formation...