L’aventure de « The chosen », une grande série gratuite sur la vie de Jésus.

Raconter la vie de Jésus avec les codes d’une série qui serait à la fois de grande qualité cinématographique, et disponible gratuitement, c’est le pari du réalisateur Dallas Jenkins avec The chosen. Cette série arrive en France par le biais de Saje distribution qui va encore innover pour favoriser sa diffusion. Interview du directeur de Saje, Hubert de Torcy.

Quelles ont été la genèse et l’intuition qui on poussé Dallas Jenkins à réaliser la série The chosen ?

The chosen affiche petiteLe réalisateur Dallas Jenkins a eu cette idée folle, après un énorme échec qui l’a fait réfléchir, de faire la première série sur Jésus jamais réalisée, avec une narration propre aux séries. Les séries ne s’attachent pas à un personnage unique, mais font en sorte que s’entremêlent les destins de plusieurs personnages archétypiques. Ce qui va permettre à différents types d’audience de prendre un personnage en affection et du coup de l’accompagner. Dans The chosen, on ne s’identifie pas nécessairement à Jésus, mais à un de ces personnages dont la route va, à un moment, croiser celle de Jésus. C’est la grande force de cette série : elle est un seuil pour rentrer en amitié avec Jésus.

L’autre génie de Dallas c’est d’avoir inventé un modèle de financement complètement alternatif. Il avait une exigence forte en termes de qualité pour The chosen qui nécessitait donc de gros moyens. Mais il n’est pas allé chercher l’argent dans la poche des grands studios américains contrairement à d’habitude. Il a fait financer sa série par les spectateurs eux-mêmes. La saison 1 a été financée par plus de 125 000 personnes. Il a rassemblé plus de 10 millions de dollars : c’est la plus grosse opération de crowdfunding jamais réalisée pour un film. Depuis, il tourné les saisons 1 et 2, et a commencé à financer la saison 3. Il a l’objectif de lever 100 millions de dollars au total pour tourner 7 saisons.

Autre particularité de cette série : elle est gratuite. Financée par les spectateurs, elle est accessible gratuitement sur l’application (Android et Apple) ou sur le site The chosen. De notre côté, on va encore innover avec cette série, avec sa diffusion sur Canal + et sur C8 pendant les vacances de Noël, nous aurons bientôt les dates précises. Elle sera alors disponible en français, dans un doublage de très haute qualité financé par Canal +. Après ça, le film sera disponible en français sur l’application, sur le Film Chrétien, et à partir de début février, on sortira un dvd, qui lui sera payant, en version simple, et en version collector édition limitée.

Quel est l’atout majeur de cette série pour l’évangélisation ?

Une série, c’est une manière moderne de dire l’évangile à nos contemporains et surtout aux jeunes. Ce dont témoigne Dallas Jenkins, c’est que la plupart des gens, après avoir vu la série, vont ouvrir une bible pour savoir ce qu’elle dit réellement de ce passage-là. Le fruit majeur de la série, c’est donc de donner aux gens envie d’ouvrir la bible et de lire la bible. D’ailleurs à la fin de nos épisodes on renverra les gens vers un site ou ils pourront, grâce à un partenariat qu’on a noué avec l’Alliance biblique, télécharger les 4 évangiles dans la traduction la plus facile à appréhender pour des néophytes.

Et vous, comment s’est passé votre premier contact avec la série The chosen ?

Je l’ai découverte en 2019, au National Religious Broadcast (NRB) qui rassemble tous les gros producteurs de produits culturels chrétiens aux Etats-Unis. Dallas Jenkins était venu donner son témoignage et présenter le premier épisode. J’ai été subjugué par la qualité cinématographique de la série et par l’intelligence de son écriture. (D’ailleurs, The chosen atteint la note de 9,6 sur IMDB ce qui est rare.) Dans l’épisode 1 typiquement, Jésus n’arrive qu’à la fin, mais on se prend de passion pour le destin d’une Marie-Madeleine, d’un Matthieu collecteur d’impôts, d’un Nicodème pétri de doutes par rapport à sa foi… La série prends beaucoup de libertés : elle va installer les personnages en leur donnant des caractéristiques psychologiques qui ne sont pas dans la Bible, et qui sont inventées. Les moments de l’évangile qui sont présentés, eux, sont fidèles à l’évangile. Mais on imagine tout l’arrière-plan de l’évènement, et c’est ce qui fait qu’elle fonctionne autant auprès de publics non croyants, embarqués par ces personnages attachants, que de publics croyants qui sont amusés de voir comment ils vont représenter tel ou tel aspect connu de l’évangile. Les passionnés d’histoire ou d’archéologie vont aussi être touchés de voir le contexte de ce monde juif envahi par les romains d’il y a 2000 ans. Les costumes, la manière de s’exprimer, les références à l’ancien Testament… ont été l’objet d’un sérieux travail.

Qu’est-ce qui vous a touché dans la série ?

Ce qui me touche le plus, c’est de voir Jésus à l’œuvre. Tous les passages ou intervient Jésus, je les trouve bouleversants. Jonathan Roumie qui l’interprète est tout en retenue, tout en empathie, plein de douceur. On ne peut pas ne pas être touché par la personne de Jésus quand on voit cette série. On s’identifie tellement aux protagonistes qu’on a l’impression de le rencontrer vraiment.

Comment Saje veut impliquer les spectateurs dans la diffusion de cette série ?

Comme cet outil est gratuit, les gens pourront s’en servir pour organiser des cinés débats d’évangélisation bibliques, tant dans les paroisses que dans les groupes de maison ou à l’aumônerie… Actuellement, le Père Mustapha Amarie du Chemin Neuf et le Pasteur Éric Célérier préparent un parcours qui permettra de repérer dans l’épisode qui a été vu la thématique qui a été abordée dans l’épisode, les passages bibliques qui sont relatés et plusieurs choses intéressantes à savoir. Pour chaque épisode, nous aurons des éléments pour alimenter une discussion avec des gens, pour leur permettre de s’approcher petit à petit de Jésus, comme chacun des chosen de la série. Et donc, on aimerait mobiliser une armée d’ambassadeurs pour The chosen, qui se chargerait soit d’organiser ce type de propositions sur leur église, sur leur école ou chez eux, soit de faire la promotion autour d’eux de l’existence de cette série pour tous ceux qui voudront s’en servir comme d’un outil d’évangélisation. Nous avons aussi lancé une campagne d’affichage pour faire connaître la série.

Vous pouvez donc aider Saje de plusieurs manières :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur whatsapp
Par Whatsapp
Partager sur email
Par mail

Derniers articles d'actualité

Pour Noël, distribuez l’1visible autour de vous !

Préparez Noël en vous abonnant à l’1visible. Trouvez le format qui vous correspond et partagez la bonne nouvelle autour de vous ! Déjà plus de 23000 journaux seront distribués pour Noël. Aidez-nous à toucher encore plus de monde !

Autres articles

Derniers albums
d'Emmanuel MUsic

Découvrir-Dieu,
une application de prière

nos PROCHAINS
événements

3 soirées Emmanuel Education

  • 24 septembre 2021 / 11 mars 2022 / 20 mai 2022
  • EN VISIO ()

Cycle du curé d’Ars

  • Démarrage en novembre 2021
  • DANS DIFFÉRENTS LIEUX SPIRITUELS ()

Retraite pour les femmes

  • Du 10 au 12 décembre 2021
  • PARAY-LE-MONIAL (71)

Retraite de discernement « AVANCE EN EAUX PROFONDE! »

  • Du 27 décembre 2021 au 1er janvier 2022
  • PARAY LE MONIAL (71)

Dieu seul suffit 2021 (pour les femmes, pour discerner un appel)

  • Du 21 au 23 Janvier 2022
  • L'ILE-BOUCHARD (37)

Retraite pour les femmes

  • Du 28 au 30 janvier 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)
Restez connectés !
* : Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).