Témoignage Joeffrey

Un pardon posé grâce à Notre-Dame de Kibeho

Le père de Joeffrey abandonne ses enfants qui viennent de perdre leur mère. Alors qu’ils sont à Manille, une statue pèlerine de la Vierge Marie vient du Rwanda et leur fait vivre une belle réconciliation familiale.

“Je m’appelle Joeffrey Campos et j’habite à Manille, mon histoire parle de Notre-Dame de Kibeho. Dans ma famille tout était OK jusqu’en 1998, quand on a découvert que ma mère avait un cancer. Pendant deux mois elle a beaucoup souffert, elle devait aller à l’hôpital. Et en mai 98 elle est décédée. Et quand elle est décédée, elle nous a laissé une dette énorme. Nous sommes 13 enfants dans la famille, le plus jeune avait 9 ans à l’époque. La vie était très très difficile on ne savait pas comment chaque journée allait se terminer.

J’ai dû quitter mes études pour trouver un boulot pour soutenir ma famille. Mais la vie qui était déjà très difficile est devenue encore plus dure quand, quelques semaines plus tard, notre père nous a quittés. Il est parti avec une autre femme et nous a laissé tout seuls. C’était extrêmement dur, notre vie c’était vraiment la misère : à cause de cela on avait vraiment beaucoup de colère, de rage envers notre père. J’ai demandé à Dieu : “comment est-ce qu’un père peut abandonner ses enfants, au moment même où ils sont dans la plus grande des difficultés ?”

Pendant de nombreuses années on a beaucoup souffert à une très grande colère envers notre père. On a coupé tout contact et il aurait pu être vivant ou mort ça n’avait aucune importance pour nous. Jusqu’au moment où, en 2016, le père Christophe est parti au Rwanda pour un rendez-vous communautaire.

Ils ont reçu une image de Notre-Dame de Kibeho qu’ils ont amenée avec eux jusqu’au Philippines. Quand le père a amené la statue il a parlé de combien Notre-Dame à aidé le peuple du Rwanda à vivre des guérisons et j’étais très touché par cette histoire. J’étais touché et j’avais un désir que cette réconciliation puisse se passer pour ma famille. La statue passait de famille en famille restant dans chaque maison une semaine ou un mois. Et quand enfin la statue est arrivée à ma maison j’étais dans une joie extrême. J’ai prié avec beaucoup d’ardeur la Vierge Marie pour qu’elle nous obtienne cette grâce de réconciliation familiale, parce qu’on souffrait de porter tant de colère en nous depuis au moins dix ans.

A un moment, l’idée m’est venue d’apporter la statue à mon père. Je demande donc à mes frères et sœurs s’ils étaient d’accord pour cette idée. Ils n’étaient pas tous d’accord, donc au moment où nous sommes partis chercher où était notre père on n’était que 3 ou 4. En portant cette statue je suis allé jusqu’à la maison de mon père. J’étais étonné de voir que mon père habitait dans une maison très petite, très pauvre avec une situation très difficile. Il était malade, faible et il ne marchait pas. Il était très étonné de voir ses enfants arriver. J’ai sorti la statue que j’ai placée sur la table et on a amené un peu de nourriture pour manger ensemble. Mais avant de commencer je demandé à tout le monde de prier ensemble autour de Marie et mon père a prié avec nous pour la première fois. A un moment il a touché la main de la Vierge Marie et il avait les larmes aux yeux. Le temps passait, on parlait ensemble, on mangeait ensemble, on avait des moments joyeux ensemble. Puisqu’on était en décembre, avant de partir un de mes frères a demandé à notre père qu’est ce qu’il voulait comme cadeau de Noël. “Après tout ce que j’ai fait je ne peux demander autre chose que le pardon.” En entendant cela je ne savais pas trop que penser quoi ressentir, mais j’ai vu clairement que la Vierge Marie avait obtenu la réponse à ma prière.

Une semaine plus tard c’était le jour de Noël, notre père est arrivé à la maison. C’était le premier Noël joyeux avec notre père depuis plus de 10 ans. Quelques semaines plus tard il est rentré à sa maison. Je rends grâce à la Vierge Marie, je la remercie pour cette réconciliation de ma famille. Petit à petit, il a eu réconciliation entre notre père et tous ses enfants. Et maintenant notre père habite avec la famille et il rend beaucoup de services à la famille. Avec notre père de retour à la maison les choses vont de mieux en mieux. Et je souhaite remercier la communauté du Rwanda, sans vous on aurait pas eu de réconciliation et une fin heureuse à notre histoire. Et maintenant je porte le message de Notre Dame de Kibeho pour que la réconciliation puisse faire pour d’autres familles aussi. Merci !”


A voir aussi sur

logo emmanuel play 500px

Derniers albums
d'Emmanuel MUsic

Découvrir-Dieu,
une application de prière

nos PROCHAINS
événements

3 soirées Emmanuel Education

  • 24 septembre 2021 / 11 mars 2022 / 20 mai 2022
  • EN VISIO ()

Cycle du curé d’Ars

  • Démarrage en novembre 2021
  • DANS DIFFÉRENTS LIEUX SPIRITUELS ()

Dieu seul suffit 2021
(pour les femmes, pour discerner un appel)

  • Du 21 au 23 Janvier 2022
  • L'ILE-BOUCHARD (37)

Session “Art et Foi”

  • Du 28 janvier au 2 février 2022
  • ROMA (00)

Retraite pour les femmes

  • Du 28 au 30 janvier 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)

Rencontre : “Venez à moi, vous tous qui peinez” : l’Espérance ne déçoit pas

  • Du 3 au 6 février 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)
Restez connectés !
* : Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email