Synodalité : éviter les pièges

Cet article fait partie du dossier thématique :Synodalité, construire une Eglise différente →

Comme dans tout voyage, nous devons être conscients des pièges qui pourraient entraver notre progression pendant cette période de synodalité. Voici quelques pièges à éviter afin de promouvoir la vitalité et la fécondité de la démarche synodale.

Article extrait du vademecum pour le Synode sur la synodalité, p 21

1) La tentation de vouloir nous diriger nous-mêmes au lieu de nous laisser conduire par Dieu. La synodalité n’est pas un exercice stratégique d’entreprise. Il s’agit plutôt d’un processus spirituel dirigé par le Saint-Esprit. Nous pouvons être tentés d’oublier que nous sommes des pèlerins et des serviteurs sur le chemin que Dieu a tracé pour nous et par Dieu. Nos humbles efforts d’organisation et de coordination sont au service de Dieu qui nous guide sur notre chemin. Nous sommes de l’argile dans les mains du divin Potier (Esaïe 64:8).

2) La tentation de nous concentrer sur nous-mêmes et sur nos préoccupations immédiates. La démarche synodale est une occasion de s’ouvrir, de regarder autour de nous, de voir les choses d’un autre point de vue et de s’engager dans une action missionnaire vers les périphéries. Cela nous oblige à penser à long terme. Cela signifie également élargir nos perspectives aux dimensions de l’Église entière et poser des questions telles que: Quel est le plan de Dieu pour l’Église ici et maintenant? Comment pouvons-nous mettre en œuvre le rêve de Dieu pour l’Église au niveau local?

3) La tentation de ne voir que les “problèmes”. Les défis, les difficultés, auxquelles notre monde et notre Église sont confrontés sont nombreux. Néanmoins, se focaliser sur les problèmes ne fera que nous accabler, nous décourager et nous rendre cyniques. Nous pouvons manquer la lumière si nous nous concentrons uniquement sur l’obscurité. Au lieu de nous concentrer uniquement sur ce qui ne va pas, apprécions les endroits où le Saint-Esprit génère de la vie et voyons comment nous pouvons nous en sortir et laisser Dieu agir plus pleinement.

4) La tentation de se concentrer uniquement sur les structures. Le processus synodal appellera naturellement à un renouvellement des structures à différents niveaux de l’Église, afin de favoriser une communion plus profonde, une participation plus complète et une mission plus fructueuse. En même temps, l’expérience de la synodalité ne devrait pas se concentrer en premier lieu sur les structures, mais sur l’expérience d’un voyage ensemble pour discerner le chemin à suivre, inspiré par l’Esprit Saint. La conversion et le renouvellement des structures ne se feront que par la conversion et le renouvellement continus de tous les membres du Corps du Christ.

5) La tentation de ne pas regarder au-delà des limites visibles de l’Église. En exprimant l’Évangile dans nos vies, les laïcs, hommes et femmes, agissent comme un ferment dans le monde dans lequel nous vivons et travaillons. Un processus synodal est un temps de dialogue avec des personnes issues du monde de l’économie et de la science, de la politique et de la culture, des arts et du sport, des médias et des initiatives sociales. Ce sera un moment de réflexion sur l’écologie et la paix, les questions de vie et la migration. Nous devons garder une plus grande vue d’ensemble pour remplir notre mission dans le monde. C’est également l’occasion d’approfondir le cheminement œcuménique avec d’autres confessions chrétiennes et d’approfondir notre compréhension d’autres traditions religieuses.

6) La tentation de perdre de vue les objectifs du processus synodal. Au fur et à mesure que nous avançons dans le parcours du Synode, nous devons veiller à ce que même si nos discussions peuvent être très variées, le processus synodal maintient l’objectif de discerner comment Dieu nous appelle à avancer ensemble. Aucun processus synodal ne résoudra toutes nos préoccupations et tous nos problèmes. La synodalité est une attitude et une approche qui consiste à aller de l’avant de manière coresponsable et ouverte à l’accueil des fruits de Dieu au fil du temps.

7) La tentation du conflit et de la division. “Que tous soient un“ (Jean 17,21). C’est la prière ardente de Jésus au Père, demandant l’unité parmi ses disciples. L’Esprit Saint nous conduit plus profondément dans la communion avec Dieu et les uns avec les autres. Les graines de la division ne portent aucun fruit. Il est vain d’essayer d’imposer ses idées à l’ensemble du Corps par la pression ou de discréditer ceux qui pensent différemment.

8) La tentation de traiter le Synode comme une sorte de parlement. Cela confond la synodalité avec une “bataille politique” dans laquelle, pour gouverner un camp doit vaincre l’autre. Il est contraire à l’esprit de la synodalité de se mettre à dos les autres ou d’encourager les conflits qui menacent l’unité et la communion de l’Église.

9) La tentation de n’écouter que ceux qui sont déjà impliqués dans les activités de l’Église. Cette approche peut être plus facile à gérer, mais elle ignore en fin de compte une proportion importante du peuple de Dieu.

Cet article fait partie du dossier thématique :Synodalité, construire une Eglise différente →

Le magazine Il est vivant a publié le numéro spécial :

IEV n°353 - Construire 2021-2023 - Construire une Eglise différente Se procurer le numéro →

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur whatsapp
Par Whatsapp
Partager sur email
Par mail

Derniers articles d'actualité

Pour Noël, distribuez l’1visible autour de vous !

Préparez Noël en vous abonnant à l’1visible. Trouvez le format qui vous correspond et partagez la bonne nouvelle autour de vous ! Déjà plus de 23000 journaux seront distribués pour Noël. Aidez-nous à toucher encore plus de monde !

Autres articles

Derniers albums
d'Emmanuel MUsic

Découvrir-Dieu,
une application de prière

nos PROCHAINS
événements

3 soirées Emmanuel Education

  • 24 septembre 2021 / 11 mars 2022 / 20 mai 2022
  • EN VISIO ()

Cycle du curé d’Ars

  • Démarrage en novembre 2021
  • DANS DIFFÉRENTS LIEUX SPIRITUELS ()

Retraite pour les femmes

  • Du 10 au 12 décembre 2021
  • PARAY-LE-MONIAL (71)

Retraite de discernement « AVANCE EN EAUX PROFONDE! »

  • Du 27 décembre 2021 au 1er janvier 2022
  • PARAY LE MONIAL (71)

Dieu seul suffit 2021 (pour les femmes, pour discerner un appel)

  • Du 21 au 23 Janvier 2022
  • L'ILE-BOUCHARD (37)

Retraite pour les femmes

  • Du 28 au 30 janvier 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)
Restez connectés !
* : Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).