Sainte depuis 100 ans : Marguerite-Marie, l’amie du Cœur de Jésus

Il y a 100 ans, le 13 mai 1920, Marguerite-Marie, une petite religieuse visitandine de Paray-le-Monial était déclarée sainte.
L'occasion de se réjouir de son rayonnement dans le monde entier.

Du 7 au 13 mai, une semaine pour se préparer à cet anniversaire. Chaque jour découvrez en vidéo sainte Marguerite-Marie à travers les lieux où elle a vécu avec les sœurs de la Visitation.

Le 13 mai, en direct de Paray-le-Monial, laudes avec les sœurs de la Visitation à 8h30, messe internationale (français, anglais, espagnol) à 15h, vêpres internationales à 17h30.

A plusieurs siècles de distance, Marguerite-Marie rejoint chacun de nous. Elle a même vécu un confinement assez concrètement pendant des périodes de persécution familiale alors qu’elle était enfant. Sa chambre, moins grande qu’une cellule de religieuse, était le lieu où elle aimait retrouver Jésus dans le secret.

Plusieurs fois, on l’empêchait de communier, alors elle trouvait refuge sur un rocher et, tournant son regard vers le clocher, elle pensait à Jésus qui y était présent et lui offrait son cœur.

Durant la maladie de sa maman, médecins et proches ne se préoccupaient pas d’elle et Marguerite-Marie trouvait son refuge en Jésus et Marie, leur demandant de guider ses mains pour la soigner. Elle-même, dans des difficultés de santé, demeurait dans la paix et conduisait sa mère à se confier à Jésus puisqu’il n’y a pas de recours autre.

 

A sa suite, de nombreuses œuvres ont été créées par ou pour des laïcs, qui nous invitent à vivre la dévotion au Cœur de Jésus dans notre maison : la famille du Cœur de Jésus, petite fraternité dont chaque membre se relaie pour prier une neuvaine au Sacré-Cœur ; la garde d’honneur et l’heure de présence à Jésus avec Marie et Jean au pied du calvaire; l’apostolat de la prière pour ceux qui ne peuvent pas aller sur le terrain, s’unissant à la prière du pape et de l’Eglise; l’intronisation du Sacré- Cœur dans la famille et l’invitation à faire de notre maison un Béthanie où Jésus se plait à se reposer ; l’heure sainte que nous pouvons vivre au pied de notre lit ou en famille devant l’image du Sacré-Cœur que nous avons pu introniser…

Jésus vient frapper à la porte de notre maison ou de notre appartement pour y demeurer. A notre tour, dans ces épreuves, rendons-lui amour pour amour et entrons dans la charité de son cœur.
 
Que sainte Marguerite-Marie intercède pour nous et nous aide à aimer et faire aimer le Cœur de Jésus.

Le sanctuaire de Paray-le-Monial a lancé une newsletter qui propose chaque mois un parcours simple, des méditations pour prier l’heure sainte, un chant inédit et un enseignement pour vivre chaque jour plus proches du cœur de Jésus.

Le Père Benoît Guédas, recteur des sanctuaires de Paray-le-Monial, nous mène à l’école de la prière avec sainte Marguerite-Marie au micro de Radio Notre-Dame.

Marguerite-Marie,
enfant en prière

Les dialogues
de Marguerite-Marie
avec le Christ

Eucharistie et prière
chez Marguerite-Marie

Passer du sacrifice qui nous plaît à celui qui plaît à Dieu

L'heure sainte

A lire aussi

Été 2020 – 3 formules pour vivre Paray autrement !

    Avec la situation sanitaire, les sessions d’été sont profondément remodelées. A Paray-le-Monial et un peu partout en France de nouvelles propositions se préparent pour vous accueillir et vous accompagner tout au long de l’été. EN SAVOIR PLUS ET