Famille Rugamba : clôture de la phase diocésaine du procès de béatification

Nouvelle avancée dans le procès de béatification de la famille Rugamba : le 23 septembre 2021, leur dossier a été scellé et envoyé à Rome, marquant ainsi la fin de la phase diocésaine de ce processus.

Le dossier de béatification de cette famille rwandaise est conséquent. Il compte pas moins de 5 000 pages réparties en 17 volumes. Le 23 septembre dernier, ce dossier a été scellé par le cardinal-archevêque de Kigali, Mgr Antoine Kambanda, en vue de son envoi à Rome à la Congrégation pour la cause des saints. Plus de 1000 personnes assistaient à cette cérémonie qui a pris place dans l’église Regina Pacis de Kigali.

Cyprien et Daphrose Rugamba et 6 de leurs enfants ont été assassinés au tout début du génocide rwandais, la nuit du 7 avril 1994, après une nuit passée à adorer le Saint Sacrement. Cyprien et Daphrose se sont mariés en 1965. Cyprien était incroyant. C’était un homme de sciences et un artiste. Il est connu dans tout le Rwanda pour ses poésies et ses chants qui parle de la beauté de la culture rwandaise. Comme homme de science, Cyprien a acquis la conviction que le peuple rwandais est un : un seul peuple, une seule langue, une seule culture. Il avait coutume de dire : « Il n’y a pas de hutus, pas de tutsis, il y a seulement des rwandais. » Cette prise de position ne plaisait pas au pouvoir en place.

Le mariage de Cyprien et Daphrose a connu des débuts difficiles. Daphrose priait fidèlement pour la conversion de son mari. Après 17 années de vie commune, Cyprien s’est converti à l’occasion d’une maladie mystérieuse. A partir de ce moment, avec Daphrose, ils forment un couple rayonnant et évangélisateur. Ils rencontrent le Renouveau Charismatique et reçoivent l’effusion de l’Esprit. Ils se donnent sans compter au service des pauvres. Cyprien continue de composer des chants où il exalte l’amour, le pardon, l’unité du peuple rwandais alors qu’un peu partout, d’autres artistes se mettent à promouvoir la violence et la haine. Cyprien, apôtre de l’unité, proclame : « Il n’y a pas de hutus, pas de tutsis, il y a seulement des enfants de Dieu. » Il devient un vrai prophète de l’amour dans un pays qui prépare un génocide ! Avec Daphrose, il fonde la Communauté de l’Emmanuel rwandaise en 1990.

Leur vie a été racontée dans le film documentaire J’entrerai au ciel en dansant.

La cause des Rugamba est très importante pour le Rwanda : c’est la première cause de béatification du pays et c’est aussi la cause de toute une famille. Le cardinal désire faire de cet événement un signe d’espérance pour toutes les familles du Rwanda, mais aussi d’Afrique, qui vivent des difficultés normales pour la vie familiale et qui pourront trouver dans l’exemple de la famille Rugamba force et courage pour dépasser ces difficultés en s’appuyant sur la grâce de Dieu.

Prière pour la béatification de Cyprien et Daphrose Rugamba et leurs enfants morts avec eux.

Père Saint, Nous te prions pour la béatification des serviteurs de Dieu Cyprien et Daphrose Rugamba et les enfants morts avec eux. Donne-nous, par leur intercession, d’avoir toujours, comme eux, un cœur brûlant d’amour pour toi, un zèle incessant pour l’adoration, une compassion agissante pour tous ceux qui souffrent. Aide-nous à nous donner sans compter au service de l’évangélisation des familles et des pauvres. En communion avec Cyprien et Daphrose Rugamba, nous te confions spécialement les couples qui rencontrent des difficultés conjugales et les personnes qui ont de la peine à pardonner à leurs ennemis et nous te demandons de faire de nous-mêmes des instruments de ta paix. En communion avec les enfants morts avec eux, nous te prions pour tous les petits, spécialement les enfants, victimes de mauvais traitements et de la violence. Par l’intercession des serviteurs de Dieu, nous osons te demander, selon ta volonté, la grâce de… (on exprime une prière) Seigneur, accorde-nous la paix et la grâce qu’avec foi nous te demandons. Amen.

Plus d’informations sur Cyprien et Daphrose Rugamba

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

« Rencontrer, écouter, discerner » au programme du synode

Samedi 9 octobre, 300 participants du monde entier se sont réunis salle du Synode autour du pape François. Le lendemain, le Pape a présidé la messe d’ouverture du parcours synodal sur la synodalité. Voici son homélie en forme de “programme”.

« Église et synode sont synonymes »

Dès 2015, dans son discours pour les 50 ans du Synode des évêques, le pape François indiquait clairement, dans la continuité de ses prédécesseurs, sur quel chemin devait s’engager l’Église pour devenir plus “synodale”. Un discours marquant. Extraits. Par le

Autres articles

Synodalité : éviter les pièges

Comme dans tout voyage, nous devons être conscients des pièges qui pourraient entraver notre progression pendant cette période de synodalité.