« La Résurrection c’est l’essence de ma foi  » Alain a peint un chemin de Croix exposé à Sainte Madeleine à Nantes

« Jeune, je peignais énormément. La peinture me dévorait et j’y ai renoncé pour laisser de la place à Dieu dans ma vie. Pour me construire en tant qu’homme et construire ma vie de famille sous le regard de Dieu. »

Alain Lecarpentier a aujourd’hui 71 ans. Converti à l’âge de 23 ans alors qu’il était déjà marié à Catherine et papa de leur premier fils. Baptisés tous les trois ensemble, il a alors décider d’arrêter de peindre pour ne pas se ‘’perdre’’. A 50 ans, son épouse lui offre un stage de peinture qui rallume immédiatement la ‘’mèche’’. Aujourd’hui, la peinture lui est essentielle mais pas première. En peignant, il exprime ce qui l’habite et désire rejoindre les personnes dans leurs questionnements ou leurs aspirations profondes. Il vient d’achever la peinture de son deuxième chemin de Croix et revient pour nous sur ce qui l’a conduit à s’atteler à une telle mission.

 

Pourquoi peindre un chemin de croix ?

Chaque année, pendant le carême, je médite les textes de la Passion dans l’évangile de Saint Jean. Le chemin de Croix c’est l’essence de ma foi : contempler celui qui est venu pour me rencontrer, c’est un mystère ! Quelqu’un qui donne sa vie pour toi, c’est quand même incroyable et difficile à croire. C’est pourtant vrai.

Je suis habité par ce verset « Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. » Jn 15,15

Je prie en peignant, et la peinture me fait entrer dans ce mystère de ce Jésus, ami, qui est mort et ressuscité pour moi.

 

C’est le 2ème chemin de Croix que tu peins. Pourquoi un 2ème ? En quoi est-il différent ?

En 2005, j’ai peint un chemin de Croix abstrait, métaphorique, qui correspond plus, en style, à ce que j’ai l’habitude de peindre.

Cette fois-ci, j’ai voulu revisiter mon expression artistique et peindre la Passion de façon figurative pour me confronter à la personne de Jésus dans son humanité souffrante, à ce que pouvait vivre le Christ dans sa Passion. Je suis présent face à Lui, membre de la foule. Quel regard est-ce que je porte sur ce chemin de croix qu’il vit ?

J’ai également voulu axer le regard sur le don, offrande de sa vie, sans le côté sanguinolant. Jésus qui porte les péchés du monde, c’est beaucoup plus lourd que toute torture !

Global

Comment t’y prends-tu pour peindre ?

Je commence par installer les 15 toiles (54cm x 110cm chacune) et nommer les 15 stations. Dans ma prière, je médite la parole de Dieu, je m’imprègne des textes et visualise les scènes. Ensuite je dessine et peins les 15 toiles en même temps. L’ensemble se construit simultanément, progressivement. Je passe d’une toile à l’autre, mais pas forcément dans l’ordre des stations.

Je savais que ce chemin de croix serait figuratif et que Jésus est seul à vivre Sa passion. C’est Lui que je vénère et que je voulais regarder, contempler. Le résultat, je ne savais pas vraiment quelle forme il allait prendre, mais mon souhait est qu’en déambulant de station en station, le ‘’pèlerin’’ soit touché au cœur.

La peinture est le fruit d’une méditation permanente. Toutes mes toiles sont des métaphores de ce que je vis intérieurement.

 

Quelles ont été les réactions ?

Tous ont été interpellés, choqués, dans le bon sens. Une confrontation s’établit d’emblée entre les personnes qui regardent et voient Jésus, seul, pendant Sa passion. En Le peignant ainsi, j’ai cherché à provoquer la question : Qui est Jésus pour toi ?

D’ailleurs, qui est Jésus pour toi ?

J’ai fait l’expérience de Dieu. Jésus est mon Seigneur et mon Sauveur. C’est Lui qui m’a révélé Dieu. Je l’ai rencontré. Il conduit ma vie et me renouvelle chaque jour. Ma personne ne prend sens qu’avec Lui. Je ne deviens moi-même, réellement, que si je suis avec Lui.

Ce qui m’habite aujourd’hui ? Comment laisser plus de place à Jésus dans ma vie ? Ces paroles m’interpellent : « demeurez en moi comme moi en vous » et « hors de moi vous ne pouvez rien faire ».

Alain, peux-tu me donner une phrase pour chacune des stations de ton chemin de Croix ?

  1. Jésus est seul. Dès le jardin des oliviers
  2. Courage, la Vie est au bout du chemin !
  3. Qui n’est jamais tombé ? Si quelqu’un veut venir à ma suite…
  4. Marie est là. Son cœur bat à l’unisson de celui de son fils.
  5. Et toi, est-tu prêt à prendre part aux souffrances du Christ ?
  6. Le Christ est le visage de la miséricorde du Père.
  7. On ressent presque physiquement le poids de la Croix. On se relève avec lui.
  8. Ne pleurez pas sur moi, mais plutôt sur vous !
  9. Trop, c’est trop ! Là je prie pour toutes les personnes désespérées.
  10. L’humilité de Dieu. Dépouillé, il nous attend.
  11. Les yeux fermés… Intériorité et offrande pendant tout le Chemin de Croix.
  12. Voici ce cœur qui a tant aimé le monde. Il donne sa vie. De son cœur transpercé jaillit une puissance incroyable.
  13. Marie ne fait qu’un avec son fils. Mystère de la mort d’un être cher.
  14. L’Esprit Saint est toujours là. C’est le point jaune sur la toile. Jésus visite les enfers.
  15. La lumière jaillit. La source coule toujours…
 
Vous pouvez aller visiter le site d’Alain Lecarpentier : www.crealain.com

 

Recommandez cet article à un ami

sur Facebook
par Whatsapp
par mail

Derniers articles d'actualité

Les mystères de la vie de Pauline – Spectacle à Saint-Nizier

À Saint-Nizier, église où elle est enterrée, un spectacle retracera à la Toussaint 2022 la vie de Pauline Jaricot, avec comédiens professionnels et amateurs. Par LAURENCE DE LOUVENCOURT Avec ses quarante années d’expérience comme scénariste et metteur en scène, Marie-Cécile

Restez connectés !
* : Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Application de Prière
découvrir-Dieu

nos PROCHAINS événements

3 soirées Emmanuel Education

  • 24 septembre 2021 / 11 mars 2022 / 20 mai 2022
  • EN VISIO ()

Cycle du curé d’Ars

  • Démarrage en novembre 2022
  • DANS DIFFÉRENTS LIEUX SPIRITUELS ()

Escale Mariale en Touraine

  • Du 16 au 20 mai 2022
  • L’ILE-BOUCHARD / CHEZELLES (37)