« Qu’il me soit fait selon ta parole », première retraite vocationnelle au Costa Rica

En prélude aux JMJ de Panama 2019, la retraite vocationnelle « Qu’il me soit fait selon ta parole » a eu lieu du 13 au 17 janvier 2019 à Cartago, au Costa Rica. Une vingtaine de jeunes d’Amérique latine ont répondu à l’appel de vivre une retraite sur la vocation à la vie consacrée féminine et masculine et sur le sacerdoce dans la Communauté de l’Emmanuel.

Ils sont venus du Chili, du Brésil, de Colombie, du Costa Rica, du Nicaragua et des États-Unis pour écouter le Seigneur et en apprendre davantage sur leurs vocations spécifiques dans la Communauté de l’Emmanuel. Pendant quatre jours, nous avons vécu un silence complet, une expérience rare dans la culture latino-américaine, avec des moments importants pour la louange, l’adoration, les enseignements et le partage. Nous venons tous de communautés éloignées et pourtant nous vivons une expérience familiale, unis par le même appel et le même charisme.

Vivre la communion pour vivre pleinement notre appel

Les hommes et les femmes ont reçu la plupart des enseignements séparément et se sont réunis pour le dîner et la prière, ce qui a généré une riche expérience de communion dans la diversité des états de vie. La fraternité nous a unis et a permis l’éclat du visage de l’Emmanuel, Dieu avec nous, dans la communion des états de vie.

Pierre Goursat et ses paroles, un chemin spirituel

L’un des moments importants a été la présentation du film « Pierre et l’Emmanuel ». Nous constatons une fois encore que parler de Pierre est un enseignement qui touche le cœur de la vie de ceux que Dieu appelle et contribue à mieux enraciner le charisme de la Communauté.

De bons fruits

L’expérience du silence, en premier lieu. Trois jours après la retraite, un des jeunes nous a confié : « Je pensais que vivre en silence signifiait moins parler ». Pour lui, c’était sa première expérience et il a beaucoup reçu d’elle. Mais il y a plus : après la retraite, un cycle Sainte Thérèse à distance débutera en Amérique latine, avec cinq candidats. Le Cycle du curé d’Ars 2019 débutera au mois de mars. De plus, la Maison saint Joseph à Salvador de Bahía, a entamé sa deuxième année le 10 février avec de nouveaux locaux, deux séminaristes et trois jeunes lors de l’Année saint Joseph (année de propédeutique).

Enfin, lorsque nous partons, nous avons tous le désir de revivre l’expérience. Nous allons sûrement continuer avec ces retraites tous les ans ou tous les deux ans. En tout cas, notre désir est de nous revoir, de donner nos vies au Christ et de prendre les moyens de répondre à son appel.

Père  Xavier Bizard  (*)

(*) Responsable des prêtres et des séminaristes de la Communauté de l’Emmanuel en Amérique latine. Salvador de Bahia, Brésil

Lien vers l’article original

A lire aussi

Revue de presse du 20 novembre 2019

Ci-dessous quelques articles et émissions de radio ou télévision parmi les plus significatifs dans ceux publiés ou diffusés récemment et qui mentionnent la Communauté de l’Emmanuel ou une de ses œuvres.   [Aleteia] Radio, télévision, sites web… avec eux, impossible