Pray for Brussels

PrayForBrussels-1hour-24march2016

Profondément touchés par les attentats commis en Belgique, les membres de la Communauté de l’Emmanuel veulent redire que leur réponse à la violence, c’est la paix, le dialogue et la prière. Devant la violence de ces attentats qui nous plonge dans le mystère du Vendredi Saint, « tout le monde se sent atteint et blessé » témoigne le père Olivier Bonnewijn, de la Communauté de l’Emmanuel, professeur à l’Institut d’études théologiques de Bruxelles interrogé par KTO (voir le message).

Jeudi, la liturgie nous conduit auprès de Jésus, à Gethsémani, « Mon âme est triste à en mourir ; restez ici, et veillez avec moi. » Mt 26,38. En réponse à la demande de Jésus, l’Eglise nous invite à vivre l’« Heure Sainte » en prenant une heure de prière unie au Christ dans le début de sa passion.

Les jeunes de la Communauté de l’Emmanuel en Belgique proposent à tous ceux qui le veulent de s’unir par la prière à l’« Heure Sainte » jeudi soir, 24 mars, de 21h à 22h.

Rejoindre le groupe Facebook

A lire aussi

Vivre Pâques et la semaine sainte 2020

Comment suivrez-vous les célébrations de la Semaine sainte et le Triduum pascal ? Voici 2 propositions de la Communauté de l’Emmanuel. (71) Saône-et-Loire Paroisse saint Just de Bretenières, secteur de Chalon sur Saône En direct sur ce lien (78) Yvelines

Vivre la réconciliation, quand la confession n’est pas possible

Pour la plupart des chrétiens, la confession sacramentelle n’est plus accessible dans l’immédiat, alors même qu’elle est particulièrement importante pour se préparer à Pâques. Voici quelques idées pour vivre la réconciliation avec Dieu en attendant de pouvoir recevoir le sacrement