« À la mort de ma mère » – Témoignage de Pascale

Quand la mère de Pascale décède après une longue maladie, ses voisins musulmans prient pour elle. Témoignage

Mes parents ont pour voisins depuis quelques années une jeune famille de religion musulmane (le papa est algérien et la maman marocaine). Ma mère n’a jamais considéré leurs origines comme un problème, contrairement à d’autres voisins… Elle avait à cœur de régaler les petits en confitures ou fruits du jardin (particulièrement des framboises !) ; en retour, la maman apportait parfois des gâteaux marocains. De temps à autre, un thé ou un café était partagé, des petits échanges avaient lieu par-dessus la clôture… L’état de santé de ma mère, malade depuis longtemps, s’est dégradé l’été dernier. Le 8 septembre, elle nous quittait dans la paix. Elle qui avait toujours aimé la Sainte Vierge partait le jour de sa Nativité !

Le soir même, le camion des Pompes funèbres est venu chercher le corps. Les voisins ont compris ce qui se passait. Après que son corps a été installé dans le camion, ils sont venus sonner à la porte et ont demandé à mon père la permission de prier un instant au pied du camion. Et ils sont allés, tout simplement, prendre un temps de prière en silence auprès du corps. Puis ils sont venus à la maison partager un moment d’amitié avec mon père, lui témoignant de tout ce qu’ils devaient à son épouse, et comme son accueil à leur arrivée les avait touchés. Mon père a été bouleversé par cette simple démarche. Lui qui autrefois n’aimait guère “les Arabes”, il a été rejoint au cœur par cette prière… Et quand il raconte cet épisode, c’est toujours avec beaucoup d’émotion.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

Autres articles