Olivier, en mission à Madagascar entre deux cycles

Séminariste, Olivier est envoyé en mission à Madagascar. Au travers de cette expérience transformante, il trouve l’occasion de mûrir sa vocation.

Cet article est paru dans la revue Il est vivant! n°363

Envoyé par Fidesco à Madagascar, je reste séminariste pendant ces deux années de mission. Mes formateurs et moi-même avons en effet discerné qu’il serait bénéfique pour moi de faire ce stage “intercycles”.

D’abord, ces deux années sont une occasion de souffler un peu dans les études. N’ayant cessé d’étudier depuis mon entrée en maternelle, je goûte pendant ces deux années à la joie d’un rythme nouveau et ressourçant. Pour la première fois de ma vie, j’expérimente la vie professionnelle sur une durée (un peu) longue. J’y apprends sur moi-même et sur les autres et cela me fait mûrir. De plus, ces deux années hors du cadre du séminaire, comparable à celui d’une communauté religieuse, sont aussi l’occasion d’une responsabilisation au niveau spirituel : il n’y plus de structure qui m’encourage à recevoir les sacrements, à prier chaque jour, etc.

Ensuite, j’expérimente qu’être au service, me rendre disponible, c’est me confronter à mes faiblesses ; le faire dans un pays étranger, c’est vivre les difficultés et les joies de la rencontre, ainsi que l’humiliation (ce qui donne l’humilité) d’accepter d’apprendre de l’autre sa manière de faire. Tout cela est une source inépuisable de difficultés et, donc, de conversion et de joie.

Avec la communauté religieuse et la paroisse malgache qui m’accueillent, je goûte aussi à l’universalité de l’Église : je comprends mieux ce qu’est l’Église Corps du Christ et ce que signifie vivre sa foi.

Enfin, cette mission est comme une longue retraite pour mûrir ma vocation (à la fois appel de Dieu et choix personnel), en approfondissant mon désir de servir l’Église, d’accompagner les personnes, de témoigner de Dieu par ma vie et par la parole (malgré la barrière de la langue), en me laissant édifier par des chrétiens malgaches qui avancent résolument sur la voie de la sainteté.

Cet article fait partie du dossier thématique :Prêtres et frères, au service de tous →

Le magazine Il est vivant a publié le numéro spécial :

IEV n°363 - Prêtres et frères

Recommandez cet article à un ami

sur Facebook
par Whatsapp
par mail