Monthita – Du bouddhisme à Jésus

Née bouddhiste, Monthita a été attirée par le Cœur de Jésus et le lieu de Paray-le-Monial. Un désir qui l’a menée au catholicisme. Témoignage.

Cet article est paru dans la revue Il est vivant! n°361

Je suis née dans une famille bouddhiste très pratiquante et j’ai connu la religion catholique à travers l’école. Un jour, une Française qui vivait en Thaïlande, Virginie, m’a raconté l’histoire des apparitions de Jésus à Marguerite-Marie, à Paray-le-Monial. Très touchée, je me suis dit que je voudrais y aller un jour. À partir de ce moment-là, je priais pour pouvoir aller à Paray-le-Monial un jour. Pour moi, prier c’était parler à Jésus.

Puis Virginie m’a proposé de venir en France pour apprendre la langue française. Ce n’est pas la langue française qui m’intéressait mais plutôt d’aller à Paray-le-Monial ! J’ai donc accepté et remercié Jésus de m’inviter là-bas.

Durant l’été suivant, je suis partie à Paray-le-Monial. Je voulais tellement aller à l’endroit où Jésus avait montré son cœur ! En face de mon logement, il y avait un lieu où de très nombreuses personnes rentraient. Je me demandais bien pourquoi. J’ai donc décidé d’y aller. Là, j’ai vu quelque chose de rond qui était exposé au milieu, et tout le monde était à genoux devant. Très vite, j’ai compris que c’était Jésus qui était là, présent, devant moi. Je me suis mise à genoux à mon tour et j’ai commencé à prier. Et j’ai ressenti que Dieu m’aimait personnellement et profondément. J’ai immédiatement désiré devenir catholique.

Une fois à Paris, j’avais soif d’aller à la messe. J’y allais trois fois par jour ! J’étais tellement heureuse d’avoir découvert Jésus et l’amour de Dieu pour moi ! Après tout un chemin, j’ai été baptisée. Marguerite-Marie est le nom de baptême que j’ai reçu dans la prière.

Je suis finalement retournée dans mon pays. En 2015 je suis devenue marraine de la confirmation de Simone, ma première filleule. En 2016, j’ai baptisé ma maman sur son lit de mort avec son accord et celui de ma famille. En 2017, je suis devenue la marraine de ma cousine Agnès qui, bouddhiste pratiquante, est devenue catholique. En 2019, quatre membres de ma famille ont été baptisés, et les autres prient chaque jour le chapelet ! Depuis le jour de mon baptême, je me suis dit : « Je vais laisser Dieu conduire ma vie. » Parfois, ce n’est pas facile. Mais Dieu est mon père. C’est lui qui m’a créée, donc je n’ai peur de rien. Il m’a choisie pour être chrétienne afin que je puisse témoigner et proclamer sa bonne nouvelle aux autres !

Mes amis bouddhistes me demandent souvent : « Mais, Monthita, tu es toujours souriante, comment fais-tu ? » Et je leur réponds : « Je suis heureuse, car je sais que Dieu m’aime. Et vous aussi, il vous aime ! Croyez-le et vous serez heureux ! »

Cet article fait partie du dossier thématique :Sacré Cœur de Jésus – Lui rendre amour pour amour →

Le magazine Il est vivant a publié le numéro spécial :

IEV n°361 - Sacré Cœur de Jésus - Lui rendre amour pour amour Se procurer le numéro →

Recommandez cet article à un ami

sur Facebook
par Whatsapp
par mail