« Me And Nature » – Renouveler sa dignité d’homme

L’idée de la mission « Me And Nature  » (M.A.N.) est née parmi les membres de la Communauté de l’Emmanuel à Jakarta. Cette mission a pour but de répondre à la demande de certains hommes de la Communauté, qui souhaitaient que leur dignité d’homme soit renouvelée au sein de l’Église catholique. Les participants reviennent pour nous sur leur aventure.

Un périple humain à travers la montagne

Ce sont 23 hommes, accompagnés par le Père Christophe et 3 membres de Jekak Lestari, une communauté indonésienne d’amoureux de la nature, qui se sont retrouvés le 7 mars sur les pentes du mont Papandayan, dans l’ouest de l’île de Java.  Le but de cette démarche était de combiner l’expérience spirituelle et l’activité physique afin de mieux comprendre la mission unique confié par Dieu à chacun dans sa vie.

Dès le premier jour, le groupe a appris à se connaître au travers de la marche vers le camp de base, les jeux et la louange. Cette première soirée fut également l’occasion pour chacun de réaliser la place qu’allaient tenir le partage et les petits sacrifices durant cette retraite.  Les journées commençaient par une louange avant de partir pour la marche. Le Père Christophe a invité pendant le périple chaque frère à porter tour à tour le Saint Sacrement dans une poche autour de son cou. Une expérience qui marquera l’ensemble des pèlerins.

Les frères alternèrent les temps de marche intense, à travers les paysages grandioses et les temps d’enseignement. Les thèmes  abordés sont variés : la relation du père à ses enfants, se préparer à sa mission de roi donnée dans le baptême et d’autres encore. Après la messe du dimanche, les frères se sont séparés plus riches encore de trois conseils donnés par le père Christophe dans son homélie. Tout d’abord faire mémoire de la parole de Dieu. Se confesser régulièrement. Enfin, se souvenir de combattre tout en sachant que Jésus à déjà remporté la victoire pour nous.

Des fruits pour tous

Plusieurs des communautaires qui ont pris part à l’aventure ont partagé les fruits qu’ils ont reçu. Une façon de témoigner du fait que prier dans la nature nous aide à rencontrer Dieu. Voici quelques un de leur témoignages :

Roiky, de Surabaya :

J’ai personnellement reçu beaucoup au cours de ces quatre jours. Les enseignements, la randonnée et les interactions m’ont fait sortir de ma zone de confort et de tester mes limites, moi qui suis introverti. Je n’avais avant cela jamais fait une telle expérience de la beauté de la nature auparavant. Lorsque nous avons loué dans la Dead Forest, j’ai réellement failli pleurer tant j’ai expérimenté la bonté de Dieu.

Widi, de Jakarta :

Bien des choses m’ont touchées en plus des enseignements durant ces quatre jours. J’ai vu les sacrifices fait par chacun de nous pour se mettre au service. Partager nos tentes, notre nourriture, porter les sacs les un des autres, encourager les autres à supporter le froid. Cela n’est qu’une partie des petit gestes que j’ai vu et qui témoignent de l’action de Dieu.

Raymond, de Surabaya :

Le père Christophe m’a accompagné et guidé durant la randonnée. J’ai vraiment ressenti cela comme si le Seigneur marchait avec moi, me guidait à chaque petit pas que je faisais.

Nico, de Bandung : 

Lors de ce camp, j’ai appris à être en prière à tout moment. Lorsque nous étions couchés dans la tente, particulièrement le premier jour, j’avais des difficultés à dormir. Je n’osais pas aller dehors car j’avais peur du froid et de perturber les autres. Le vent soufflait fort, j’avais peur que la tente s’effondre. Puis je me suis souvenu que le père Christophe nous avait invité à avoir toujours un cœur joyeux. J’ai donc passé la nuit à prier le rosaire et les psaumes, jusqu’à ce que je m’endorme.

En France, la Communauté de l’Emmanuel organise également des temps de ressourcement pour hommes et femmes :


Pour les hommes

Découvrez le camp Optimum


Pour les femmes

Découvrez le week-end « EssenciElle »