Les aventures de Maurice et Lætitia confinés

Afin d’aider les couples à bien vivre ce temps de confinement, Amour et Vérité propose une petite série romancée pour donner des points concrets de progression à 2.


1er épisode


Maurice et Laetitia sont mariés depuis 15 ans, ils ont des enfants en primaire et au collège. Lorsque l’imminence d’un confinement généralisé a commencé à courir, ils ont hésité à partir s’installer à la campagne chez les parents de Laetitia. Ils ont finalement décidé de rester confinés dans leur appartement, afin d’éviter de leur transmettre le virus. Ils craignaient également que l’équipement internet de leurs parents soit insuffisant alors qu’ils se trouveraient désormais tous les deux en télétravail.

 

Lundi 16 mars

Quand le Président de la république a annoncé le confinement pour 15 jours, Maurice se dit : « Ah je vais enfin avoir du temps pour faire du travail de fond sur mes gros dossiers en suspens ! Je vais aussi pouvoir profiter un peu plus des enfants, je ne les ai pas vus grandir ces derniers mois… »
Laetitia se réjouit intérieurement : « Nous avons tant de sujets à voir avec Maurice, c’est l’occasion ou jamais ! » En même temps, elle appréhende d’avoir à mener de front le travail et les enfants.

 

Mardi 17 mars
Le soir, lors du dîner en famille, Maurice partage que le télétravail a bien démarré avec ses collègues, il se réjouit de les trouver très engagés. Laetitia aurait bien aimé que Maurice lui pose des questions sur son travail à elle.

 

Mercredi 18 mars

En se réveillant, Maurice se dit : « Avec le confinement, c’est le moment de prendre un vrai rythme de louange ! A 8h00, il s’installe devant l’oratoire familial. Il crie dans l’appartement : « Laetitia tu viens pour la louange ?! » Pas de réaction. A 8h05 il quitte l’oratoire agacé et déçu.
Toute la journée, Laetitia espère qu’ils auront tous les deux un moment de qualité après le dîner. Une fois les plus petits couchés, elle l’attendait dans le salon. Maurice s’était remis à sa table de travail pour boucler un dossier urgent.

 

Jeudi 19 mars

Au moment du café après le déjeuner, Maurice dit à Laetitia : « Tu vois pour la louange, c’est toujours pareil ! Tu te plains qu’on n’y arrive pas, et même quand je te propose… il n’y a pas moyen ! » Laetitia rétorque du tac au tac : « Et toi ! Moi je t’attendais hier soir et j’ai encore passé la soirée toute seule. »

 

Vendredi 20 mars

En fin de journée Maurice se sent extrêmement fatigué. Il ne comprend pas ce qui se passe alors que sa semaine sans trajets et sans rendez-vous clients a été moins dense que d’habitude. Laetitia aussi est épuisée, elle ne supporte plus de travailler sur écran toute la journée. Aujourd’hui, elle aurait bien aimé que Maurice la prenne dans ses bras. Le soir quand elle arrive dans leur chambre, Maurice dort déjà.

 

Samedi 21 mars

En se réveillant, Maurice décide de profiter du changement de rythme apporté par le weekend, pour commencer la journée autrement. Muni de son attestation de déplacement, il sort acheter croissants et baguettes fraîches à la boulangerie. Quand Laetitia arrive dans la cuisine son visage s’illumine. A la fin du petit déjeuner ils avaient décidé ensemble de se retrouver tous les matins à l’oratoire pour démarrer la journée par une louange.

 

Dimanche 22 mars   

Laetitia propose à Maurice et aux enfants de se retrouver ½ heure avant la messe télévisée pour faire un partage d’évangile. Après le déjeuner Maurice invite Laetitia à faire un tour du quartier ensemble. Ils confient les plus petits à la responsabilité de leur collégien. Il fait beau, un vent léger souffle, cela leur fait du bien. Ils se redisent qu’ils s’aiment.

 

Lundi 23 mars

Laetitia appréhende le retour de la routine de la semaine. Elle se souvient d’une recommandation reçue pendant le parcours Oxygène avec Amour & Vérité l’an dernier : « N’attendez pas que votre mari ou votre femme vous devine, osez lui dire vos besoins. » Elle propose à Maurice de se retrouver tous les deux après le dîner pour partager sur leur rythme de couple et de famille pendant le confinement.
Maurice apprécie beaucoup cette soirée autour d’un bon verre. D’un commun accord, ils considèrent qu’ils viennent de poser « un pas de géant » dans leur vie confinée. En effet, ils se mettent d’accord pour se soutenir mutuellement dans leurs temps de prière respectifs. Chaque matin après la louange de 8h00, à tour de rôle, l’un prie pendant que l’autre veille à la mise en place des activités des enfants. Il y a un sujet dont Maurice n’ose pas parler à Laetitia : leurs relations intimes. Depuis le début de la crise sanitaire, il craint de s’approcher trop près d’elle.

 

Mardi 24 mars

Toute la matinée, Maurice patauge dans son travail, les échanges se tendent et se compliquent avec certains de ses collègues. Une réunion de crise se monte en urgence à midi. Coincé derrière son ordinateur, il prévient Laetitia par texto qu’il aura du retard et ne pourra aider à la préparation du repas.
Laetitia, qui n’avait pas son portable sur elle, l’appelle à plusieurs reprises. Maurice ne l’entend pas. A 13h15, quand il arrive, excédée Laetitia s’emporte : « Tu ne nous respectes pas ! On dirait qu’il n’y a que toi qui travaille ici ! » Maurice explose et claque la porte. Toute la journée il retourne le sujet dans sa tête. Douloureusement, il prend une décision. Vers 18h00, il vient la retrouver Laetitia, lui demande pardon. Elle le sert dans ses bras, longuement. Elle le regarde, et à son tour lui demande pardon. D’un commun accord, le soir au dîner, ils renouvellent leur demande de pardon devant les enfants. Le plus petit qui avait hurlé toute la journée se détend aussitôt.

 

Mercredi 25 mars

Maurice inscrit dans son agenda électronique professionnel la mention « temps personnel » : avant 9h00, entre Midi et 14h00 et le soir après 19h00. Il est soulagé par cette décision. Laetitia fait de même. Et elle décide de ne plus se plaindre de ses problèmes de travail lors des repas. Le soir, ils vivent une belle soirée jeux en famille.

 

Jeudi 26 mars

Maurice propose une surprise à Laetitia : rendez-vous vendredi soir ! Laetitia est intriguée et heureuse…

 

Vendredi 27 mars

Maurice prépare le dîner, installe les enfants devant un film, allume des bougies. Laetitia : « Mais qu’est-ce qui se passe ? » Maurice lui répond… « aujourd’hui, nous fêtons l’anniversaire de notre rencontre !! »

 

Samedi 28 mars

Après le déjeuner, ils se promènent dans le quartier. Maurice prend son courage à deux mains, il évoque le sujet de leurs relations intimes. Laetitia le plaisante, mais elle est heureuse qu’il en ait parlé

 

Dimanche 29 mars

A la louange du matin, Maurice et Laetitia rendent grâce pour leur vie.

 

A suivre…

A lire aussi

Revue de presse du 27 mai 2020

Ci-dessous quelques articles et émissions de radio ou télévision parmi les plus significatifs dans ceux publiés ou diffusés récemment et qui mentionnent la Communauté de l’Emmanuel ou une de ses œuvres. [Valeurs Actuelles] Coronavirus : au cœur des cités, la