Ma découverte de l’Ecole Professionnelle Saint-Joseph Artisan (EPSJA) en Haïti  

Quand je suis sorti de l’avion, quel choc ! Il y a du bruit, tout le temps, une odeur de brûlé, souvent. La pauvreté est là, partout. Les rues sont sales. Les rivières, souvent à sec, pire encore. Le trafic de voitures, de deux roues, indicible.

Et pourtant, les habitants sont dignes. Les regards fiers. Les tenues sont impeccables, notamment les enfants dans les uniformes distinctifs de leurs écoles. En effet, l’éducation est la priorité de la quasi majorité des familles haïtiennes. Des mamans surtout.

Dans cette ville, tellement indescriptible et tellement attachante, les églises, nombreuses, et les écoles sont légion. Et beaucoup d’entre elles sont des lieux de paix.

Adossée au Foyer de Charité Sainte-Marie, à Canapé vert, l’EPSJA est, elle aussi, un havre de paix. Il s’agit d’y « apprendre à pêcher plutôt que de donner à manger un poisson ». Précieuse par la formation technique dispensée, vitale par son projet humain et pastoral : former des « artisans honnêtes et compétents ». Une équipe éducative dévouée et consciencieuse s’attelle à cette mission exigeante, dans des conditions hallucinantes pour un occidental : y aura-t-il de l’eau demain ? de l’électricité ? Internet ? Combien de temps resterons-nous bloqués dans les « blocus » ?

Si l’EPSJA est une infime goutte d’eau dans cette ville ubuesque, elle n’est pas seule. D’autres congrégations portent l’espérance d’un monde meilleur. D’un avenir possible dans cette île. Et nos élèves, tellement courageux, nous encouragent. Ils sont le devenir de ce pays. Et ils sont merveilleux. Qui a assisté à la louange du matin à Saint-Joseph Artisan ne peut douter que Dieu est là, auprès d’eux, aujourd’hui, hier et demain. C’est notre Foi, notre Espérance. Dieu nous aime, il est là, tout petit, sur la paille ; il ne cesse de nous aimer, et de vivre avec nous la souffrance. Il marche avec nous. Il nous élève. Cette école, cette équipe éducative, cette jeunesse de Port-au-Prince sont une richesse pour chacun de nous. Qui a eu la chance d’y passer quelques jours, quelques mois, quelques années en est convaincu.

Après une période « pays lock », après le confinement, l’école a ré-ouvert le 12 octobre 2020. La promotion de 92 élèves prépare ses examens.

Prions pour l’EPSJA. Prions pour la Communauté de l’Emmanuel à Port-au-Prince, qui la soutient. Prions pour Port-au-Prince. Prions pour Haïti. Prions pour nos frères haïtiens !

                Olivier Lamoril

 

                                    

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

Autres articles

EMMANUEL PLAY

Directs, replays, parcours de formation...