𝅘𝅥𝅮 «JĂ©sus mon sauveur» en trois questions

Un baiser du Seigneur sur la joue de celui qui le chante

Extrait de l’album d’Emmanuel Music « Saint est son nom » le chant « JĂ©sus mon sauveur » a Ă©tĂ© reçu par Philippe Brun pendant un temps d’oraison. Ce professeur de musique en collĂšge prie alors pour sa filleule dont les parents sont en train de se sĂ©parer et supplie le Seigneur d’entendre sa priĂšre. Un cri intĂ©rieur pour faire jaillir la vie dans le cƓur de sa filleule. Philippe Brun nous raconte.  

Philippe BrunQuelle est l’histoire de ce chant ?

Pendant mon temps d’oraison quotidienne, j’écris toujours quelque chose : une idĂ©e, une parole que je reçois, une inspiration. Ce chant, « JĂ©sus mon sauveur » m’est donc venu dans la priĂšre. Je pensais Ă  Louise, une de mes filleules, dont les parents Ă©taient en train de se sĂ©parer et je suppliais Dieu, mon sauveur et mon roi, d’écouter ma priĂšre, qui pouvait ĂȘtre aussi celle de Louise.

Le texte m’est vraiment venu trĂšs rapidement. Et le lendemain, je me suis mis au piano et la mĂ©lodie est venue alors tout aussi spontanĂ©ment. Une mĂ©lodie grave, avec beaucoup de basses.

Je n’ai pas Ă©tĂ© inspirĂ© par un texte en particulier mais je suis trĂšs influencĂ© par St Philippe NĂ©ri, que je prie souvent. Il avait un cƓur brĂ»lant et, comme lui, j’ai eu envie de lancer au Seigneur un cri d’amour et de chanter « JĂ©sus, je t’aime », ce qu’on dit trĂšs rarement dans les chants de la CommunautĂ©, car ce n’est pas trĂšs facile Ă  chanter. Ce chant est un cri intĂ©rieur adressĂ© au Seigneur pour qu’il vienne faire rejaillir la vie en ma filleule, alors tellement en dĂ©tresse. Un peu comme le cri de Job, le cri de tous ceux qui s’approchent du Seigneur pour lui dire « sauve-moi » et dont la foi les a dĂ©jĂ  sauvĂ©s.

Qu’est-ce qui vous touche spĂ©cialement dans ce chant ?

Ma filleule Ă©tait adolescente Ă  cette pĂ©riode lĂ  et elle venait de commencer le chant et la guitare. Je lui ai dĂ©diĂ© ce chant qu’elle a immĂ©diatement chantĂ© avec ses amis, dans son groupe de priĂšre, Ă  l’offertoire Ă  la messe
 Elle a Ă©tĂ© trĂšs heureuse que je lui dĂ©dicace ce chant, mais aussi que la CommunautĂ© de l’Emmanuel le choisisse pour l’album « Saint est Son nom ». Ce chant, son histoire ont Ă©tĂ© comme une consolation au cƓur de l’épreuve.

Ce qui me marque c’est aussi le fait que ce chant a dĂ©marrĂ© avec mes 5 enfants autour de moi et du piano familial, lors de nos temps de priĂšre en famille. Il a plu tout de suite Ă  ceux qui l’ont dĂ©couvert et goĂ»tĂ©.

Quels sont les bons moments pour chanter « Jésus mon sauveur » ?

Il peut ĂȘtre chantĂ© lors d’une veillĂ©e de priĂšre, d’adoration, pendant une procession du Saint-Sacrement ou mĂȘme lors de l’offertoire pendant la messe. On peut aussi le choisir comme chant d’action de grĂące aprĂšs la communion. Ce chant est comme un baiser du Seigneur sur la joue de la personne qui le chante.

Recommandez cet article Ă  un ami

sur Facebook
par Whatsapp
par mail