Guérie lors d’une communion – Témoignage de Masa

Cet article fait partie du dossier thématique :Eucharistie, le miracle permanent →

Je suis pianiste professionnelle. Quand j’avais 26 ans, j’avais prévu une tournée de concerts dans mon pays, la Slovénie, en compagnie de Lucie, une amie et chanteuse française. Le premier jour de notre tournée, nous sommes parties voir la salle où nous devions nous produire le soir. Alors que nous étions en route, la circulation s’est brusquement arrêtée de sorte que j’ai failli percuter la voiture située devant nous. J’ai freiné et heureusement, tout s’est bien passé. Mais soudain, j’ai vu dans le rétroviseur un gros camion qui fonçait droit sur notre voiture… J’ai crié comme une folle et après l’énorme choc, j’étais sûre que nous allions mourir toutes les deux. J’ai regardé mon amie, elle était vivante, moi aussi, sans blessure apparente. Gloire à Dieu ! La voiture était en revanche complètement écrasée : bonne pour la casse.

Nous avons donné notre premier concert le soir même mais nous avons annulé tous les autres car mon amie ne se sentant pas bien, elle a préféré repartir en France. Dix jours plus tard, je me suis réveillée avec un énorme mal de tête. Sachant qu’après un accident, la douleur peut survenir un peu plus tard, je n’étais pas vraiment étonnée. Mais cette douleur a duré. À tel point qu’elle finissait par m’empêcher de me déplacer… Je suis allée voir le médecin et au bout du troisième mois de congé maladie, il m’a envoyée consulter un neurologue.

La veille des examens chez le neurologue, je suis allée à la messe et pendant la consécration, j’ai prié Jésus : « Mon Jésus, je sais que tu peux tout guérir. Tu es le médecin des médecins, je crois en ta présence ici maintenant, viens me guérir pendant cette communion. Tu es le maître de ma vie, j’ai confiance en toi. »

Tout de suite après la communion, en revenant à ma place, j’ai constaté que je n’avais plus aucune douleur. Surprise, j’étais très reconnaissante ! Manquant de confiance malgré tout, je me suis dit : « Cela ne va peut-être pas durer longtemps… » Mais au retour chez moi, le mal de tête n’était toujours pas revenu. Le lendemain je me suis réveillée très tôt ; j’avais envie d’aller courir (ma passion !) mais je me suis dit de nouveau : « Et si, après la course, la douleur revenait ? »

Mais après la course et jusqu’à aujourd’hui, je loue le Seigneur pour cette guérison eucharistique et je le remercie pour son immense amour envers moi et son peuple. Alléluia ! ¨

Cet article fait partie du dossier thématique :Eucharistie, le miracle permanent →

Le magazine Il est vivant a publié le numéro spécial :

IEV n°341 - Eucharistie, le miracle permanent Se procurer le numéro →

Recommandez cet article à un ami

sur Facebook
par Whatsapp
par mail

Derniers articles d'actualité

Restez connectés !
* : Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Application de Prière
découvrir-Dieu

nos PROCHAINS événements

Jesus Festival

  • Du 8 au 10 juillet 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)

Vacances Spirituelles et Familiales – été 2022

  • chaque semaine de l'été
  • CHÉZELLES (37)

Session d’été 2022 à Paray-le-Monial – 1ère session

  • Du 12 au 17 juillet 2022
  • PARAY-LE-MONIAL (71)