Grenoble : 4 jours pour redécouvrir le Sacré-Cœur

La Basilique du Sacré-Cœur de Grenoble, dont l’animation a été confiée à la Communauté de l’Emmanuel, a fêté de manière toute particulière la fête du Sacré-Cœur de Jésus et de Marie ! Du 7 au 10 Juin 2018 s’y sont tenues les Journées du Sacré-Cœur pour la troisième année consécutive… 4 jours de fête, de célébrations, de témoignages et d’ouverture au monde pour faire rayonner la miséricorde du Sacré-Cœur de Jésus.

Cette année l’accent a été mis sur deux points : sur la convivialité et la fraternité au sein de la communauté des bénévoles et – comment pourrait-il en être autrement ? – sur la miséricorde du Sacré-Cœur de Jésus qui vient relever ceux qui « ploient sous le fardeau ».

Un grand jeu, des temps festifs et de repas, des services partagés ont permis à chaque membre de la communauté du Sacré-Cœur de grandir dans la fraternité. Point culminant ? Le dimanche passé ensemble dans la simplicité et la JOIE d’être ensemble, dans la diversité et l’unité… « Comme l’impression d’être en famille » nous témoigne Jocelyne*, une participante. Une mission qui ouvre donc de belle perspective pour la communauté du Sacré-Cœur l’année prochaine…

Par ailleurs, les Journées du Sacré-Cœur coïncidaient cette année avec le centenaire du vœu diocésain de construite « une grande et belle église » au Sacré-Cœur de Jésus ! Pour fêter cela, nous avons voulu rappeler de manière actualisée le message du Sacré-Cœur de Jésus, en invitant Natalie Saracco. Son expérience de mort imminente – elle a rencontré le cœur du Christ aux portes de la mort – a bouleversé et bousculé l’auditoire. Quelle grâce d’entendre une nouvelle fois le message du Sacré-Cœur de Jésus, le même que celui délivré à Sainte Marguerite-Marie à Paray le Monial !

Les Hibon (Jean-Baptiste et Séverine) étaient également présents pour nous parler de la fragilité : « La fragilité, le handicap, les blessures : chance ou fatalité ? » A l’école du Cœur de Jésus, ils ont délivré dans leurs interventions : une pour le monde de l’entreprise et une pour le tout public, un message d’espérance, nous invitant à aller de l’avant, à vivre, malgré nos blessures… En nous appuyant résolument sur la Miséricorde.

Enfin, les Journées du Sacré-Cœur ont été l’occasion de temps d’évangélisation directe, dans la rue, à la rencontre de nos contemporains. La dynamique missionnaire enclenchée sur la Basilique, notamment à travers le parcours Revelatio, a permis à de nombreux habitués (ou non !) de venir témoigner dans une rencontre simple et joyeuse de leur foi ! « J’ai prié le Seigneur de pouvoir emmener une personne rencontrée visiter la Basilique et prier ensemble : j’ai été exaucé… gloire à Dieu ! » témoigne Jean*, de retour d’évangélisation.

En conclusion, les Journées furent un temps fort pour la Basilique, véritable point d’orgue de tout d’une année passée ensemble ! Une grâce particulière de fraternité a été reçue qui a soudé un peu plus la communauté locale… Nous attendons avec impatience l’année prochaine pour continuer de vivre ensemble et partager à d’autres la grâce d’être unis sous Son regard ! Amen !

L’équipe d’organisation des Journées du Sacré-Cœur

* Les prénoms ont été modifiés.

A lire aussi

Revue de presse du 27 mai 2020

Ci-dessous quelques articles et émissions de radio ou télévision parmi les plus significatifs dans ceux publiés ou diffusés récemment et qui mentionnent la Communauté de l’Emmanuel ou une de ses œuvres. [Valeurs Actuelles] Coronavirus : au cœur des cités, la