Forum Jésus le Messie – Se former au service des âmes musulmanes

Cet article fait partie du dossier thématique :Musulmans, osons les rencontrer au nom de Jésus →

Pour bien porter l’Évangile aux musulmans, il faut les aimer et les connaître dans leur culture et dans leur psychologie. C’est la conviction qui a poussé Xavier et Anne à créer les forums « Jésus le Messie ».

Retour sur expérience Nous avons commencé à accompagner des personnes musulmanes intéressées par la foi catholique il y a environ 15 ans en faisant le constat qu’annoncer le Christ aux musulmans avait toujours été spécialement ardu. En effet, l’islam nie radicalement l’Incarnation : Dieu ne s’est pas fait homme, Jésus n’est pas mort sur la croix, il n’est pas ressuscité. Dans le même temps, nous apprenions que certaines conversions avaient lieu vers l’Église. Jeunes mariés, nous avons décidé de nous engager ensemble dans cette mission. Après plus de 10 ans de prière et de fréquentation des convertis, nous avons lancé avec eux en 2013 un forum, baptisé « Forum Jésus le Messie » pour apprendre comment évangéliser les musulmans. Deux types de personnes interviennent au cours de ces forums : les missionnaires et les convertis. Les premiers, prêtres et communautés religieuses qui sont impliqués dans l’annonce et baptisent, nous transmettent leur expérience, témoignent de leurs succès avec la grâce de Dieu, mais aussi de leurs échecs. Les seconds : convertis venus de l’islam au Christ, témoignent de ce qui les a touchés : la charité, la Parole de Dieu, un songe… Tous nous aident à nous former à être davantage missionnaires, au service des âmes musulmanes, dans un esprit fraternel en Jésus Christ. Et les convertis font grandir notre foi autant que nous nous efforçons de fortifier la leur !

L’importance de se former

Nous avons appris que pour bien porter l’évangile aux musulmans, il faut les aimer et les connaître dans leur culture et psychologie. Par ailleurs, pour eux Jésus serait un simple prophète et non le Dieu fait homme des chrétiens. Nous avons appris également que leurs préceptes sont une série de verrous à notre égard : ne pas avoir d’amis chrétiens pour ne pas devenir comme eux des “égarés”, ne pas entrer dans une église pour ne pas être souillés, ne pas lire la Bible car elle a été falsifiée, etc. Si on franchit ces verrous, vient la répression de l’apostasie : exclusion au mieux, au pire la mort. Les ressorts essentiels sont donc à la fois l’ignorance (sur qui est Dieu) et la peur. Peur des musulmans entre eux (répression violente de l’apostasie) et peur qu’ils inspirent à l’extérieur de la communauté.

Comment agir ?

Jésus est notre Rocher. Il nous dit : « N’ayez pas peur ! » Pas pour nous rassurer à bon compte. Mais pour nous dire : « Je suis avec vous tous les jours » et « J’ai vaincu la mort ». « N’ayez pas peur de ceux qui peuvent tuer le corps mais ne peuvent tuer l’âme. » Soyons lucides sur le contenu de l’islam (à bien distinguer des personnes musulmanes), et conscients du danger qu’il représente pour notre foi, mais n’ayons pas peur d’annoncer le Christ aux musulmans. En effet, s’il y a un danger à annoncer, le danger est bien plus grand à ne pas annoncer : « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile ! » Aussi parce que la charité nous presse et que nous ne nous sauverons pas seuls en abandonnant les âmes musulmanes. D’ailleurs, la plupart du temps, les musulmans n’attendent que cela : qu’un chrétien ait assez d’amour pour les juger dignes de recevoir l’annonce de Dieu fait homme, mort et ressuscité pour les sauver du péché et de la mort. Bien sûr ils ont souvent des réponses toutes faites et semblent « blindés » face à l’annonce chrétienne. Montrons-leur que nous avons assez de foi et d’amour pour ne pas redouter leur réaction. Parlons- leur un à un (jamais à un groupe où l’autosurveillance est très forte). Formons-nous pour savoir répondre à leurs objections apprises par cœur pour faire sauter les verrous pour entrer alors dans un vrai dialogue, qui doit être une invitation incessante à la rencontre avec Dieu fait homme en Jésus Christ, sa Parole, son Église… son salut.

Cet article fait partie du dossier thématique :Musulmans, osons les rencontrer au nom de Jésus →

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

Une nouvelle école au Burundi !

Jérémie Niyonkuru nous envoie les premières photos de classe de notre école NOTRE-DAME DE L’ESPERANCE qui vient d’ouvrir, en septembre 2021, à Gitega au Burundi avec nos professeurs Irène, Léonidas et Désiré. Ils se sont formés l’an dernier en France

Merveilles sans nombre d’Haïti

Nous entrons pas à pas dans la compréhension du pays, profitant du temps libéré lors de ces 6 semaines précédant la rentrée des élèves pour nous familiariser avec cette culture à laquelle nous sommes totalement étrangers. Nous avons rencontré un

Autres articles