Evangéliser, c’est simple comme un trajet sur Bla Bla Car

Le Père Thierry de Marsac est prêtre dans le diocèse de Toulon. Quand il évoque ses (nombreux) trajets avec Bla Bla Car, son regard s’anime : pour lui, le site de covoiturage est une occasion incroyable de rencontres et d’évangélisation. 

Avec plus de 8000 km parcourus en 1 an, le Père Thierry fait partie des habitués du site.  “J’ai fait 50 voyages, c’étaient 50 aventures”, résume -t-il dans un sourire. Sur sa photo de profil, on devine un col romain mais l’internaute non averti peut vite passer à côté. “La culture Bla Bla Car est une culture de l’échange, de la curiosité, de l’écoute, c’est l’inverse de la culture du voyage en train, plus individualiste. Avec mon col romain, s’ils ne l’ont pas vu avant sur ma photo de profil, les voyageurs voient très vite que je suis prêtre et c’est l’occasion de témoignages et d’échanges très profonds. “ explique le Père Thierry. 

“Je me souviens d’un voyage Chalon-Versailles mémorable : l’autre passager s’appelle Thibaut, il m’accueille avec un grand sourire et m’annonce qu’il est en train de redécouvrir la foi et de préparer sa confirmation. Le chauffeur, Loïc, est prof de sport, il a été baptisé enfant mais est depuis, sans culture chrétienne. 

La conversation s’engage entre Thibaut et moi, chacun racontant son histoire de foi. Je témoigne de ma vie en entreprise puis de mon entrée au séminaire. A l’avant, Loïc ne perd pas une miette de notre discussion. Nous nous assurons régulièrement que notre conversation ne l’ennuie pas. “Pas du tout, répond-il, ça m’intéresse”. Nous passons donc 4 heures de route à échanger de manière très profonde sur notre foi. Une fois arrivés à Versailles, Thibaut demande à être déposé devant une église pour prier. De mon côté, je souhaite m’y arrêter également pour assister aux vêpres et Loïc nous demande s’il peut nous accompagner. Nous nous sommes donc retrouvés tous les trois à prier devant le Saint Sacrement! 

Une autre fois, je fais la connaissance de Sabine. Juste baptisée, elle prépare sa 1ère communion et sa confirmation, encouragée par son fiancé, croyant.  Quand elle me voit arriver avec mon col romain, elle s’écrie: “Vous êtes prêtre? ça tombe bien ! Je dois me préparer à recevoir pour la première fois le sacrement de la réconciliation, vous voulez bien m’aider ? “. Nous avons donc pris le temps de cette préparation, elle m’a également parlé de son cheminement. C’était vraiment un bel échange!

Quand les gens s’inscrivent sur Bla Bla Car, il y a une disposition de départ à la rencontre. Ce n’est pas un lieu où on sent jugé, cela facilite l’expression de la foi. Beaucoup de trajets auraient pu se finir par un apéro” explique le Père Thierry. 

A l’entendre, on se surprend à penser son prochain trajet en voiture avec des covoitureurs !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

Autres articles