Se laisser consoler par le Christ après une séparation…

Face aux blessures de la vie conjugale, Amour & Vérité propose depuis quelques années des rencontres pour les Parents Seuls. L’objectif : aider à se reconstruire et à bâtir une nouvelle espérance dans le Christ !

Si nous mettons tout notre cœur à tenter de fortifier les couples, nous ne pouvons ignorer la réalité des couples fragilisés, et la détresse souvent vive des hommes et des femmes séparés, divorcés ou veufs.

Dans ce contexte, des rencontres se sont mises en place dans plusieurs villes de France. Tours, Nantes, Paris, l’Île Bouchard et maintenant Paray-le-Monial (Saint Désert, 71) et Metz proposent à ceux qui le souhaitent de se retrouver pour des temps de rencontres fraternelles, des temps d’enseignement et des temps de prière en commun.

Quelques questions à Jeannine, qui a lancé le parcours à Nantes.
Quelle est l’intuition initiale de ce parcours ?

Dans une société où la référence est le couple nous essayons de proposer un sas où les personnes qui ont subi une blessure conjugale, vont trouver une écoute sans jugement, se laisser consoler par le Christ.

Pouvez-vous nous dire quels sont les fruits les plus visibles de ce parcours ?

Après l’incontournable étape du pardon, ces personnes découvrent qu’elles sont aimables, aimées et capables d’aimer. Elles peuvent alors choisir la vie. C’est vraiment ce dont nous sommes témoins dans nos rencontres. Il est également bon de vivre les dîners fraternels, qui sont de beaux moments de joie partagée.

 

Témoignage de Wilfride (Autun)

« J’ai pu parler de cette séparation, tout simplement, ce qui est impossible dans la vie civile, du moins pour moi : cela ennuie les gens, et ce n’est pas le moment de détourner de moi les amis qui me restent. J’ai aussi écouté, avec gratitude, les autres participants raconter leur histoire. C’est l’impression de solidarité humaine, tout simplement, et de se sentir moins seul. La confession possible et le fait d’échanger avec des prêtres est extrêmement réconfortant. Le divorce dans notre société est à mon avis trop banalisé, trop peu de gens se rendent compte du désarroi que cela peut représenter. J’ai été contente de cette journée, j’irai à l’Île Bouchard pour le week-end Parents seuls ! C’est trop bien ! »

« L’Église doit accompagner d’une manière attentionnée ses fils les plus fragiles, marqués par un amour blessé et égaré, en leur redonnant confiance et espérance, comme la lumière du phare d’un port ou d’un flambeau placé au milieu des gens pour éclairer ceux qui ont perdu leur chemin ou qui se trouvent au beau milieu de la tempête »

Pape François – Amoris Laetitia n°291

Nos différentes propositions pour les parents seuls
  • Rencontres mensuelles à Nantes, Tours, Paris, Metz et Paray-le-Monial (St Désert, 71)
  • 1 week-end (avec enfants) à l’Île Bouchard du 13 au 15 mai 2021
  • Parcours spécifiques lors des sessions d’été de Paray-le-Monial

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

A lire aussi

EMMANUEL PLAY

Directs, replays, parcours de formation...