Plus de 15000 Chrétiens d’Orient vivent en France. Parmi ces chrétiens qui ont été les tout premiers à accueillir l’Évangile, dès les premiers siècles, certains parlent et célèbrent encore la messe en araméen, la langue de Jésus. Beaucoup ont fui dans la nuit en 2014, laissant tout derrière eux. Une seule chose ne leur a pas été volée : leur foi. Ils seront spécialement accueillis à Paray-le-Monial lors de la session du 30 juillet au 4 août 2019. Rencontre avec les responsables du parcours.

Quel est l’objectif de ce parcours ?

D’abord nous voulons accueillir ces chrétiens et partager cette session avec eux tout simplement pour mieux nous connaître. Nous voulons aussi leur permettre de découvrir Paray-le-Monial. Souvent ils connaissent le Sacré Cœur et ont entendu parler de Paray. C’est l’occasion pour eux de venir puiser des forces auprès du Cœur de Jésus.

En plus de la souffrance d’avoir dû quitter leur pays, l’intégration en France est parfois difficile. Nous voulons qu’ils rentrent de Paray confortés dans la foi, fortifiés dans l’espérance, sûrs que le Seigneur ne les abandonne pas. Nous aimerions qu’ils découvrent un visage de l’Eglise de France joyeux et plein d’espérance et qu’ils prennent conscience de leur mission : leur témoignage fait grandir notre foi !

« Nous remercions le Seigneur. Nous sommes revenus à Compiègne. C’était vraiment un grand sport spirituel parce que nous n’avions pas de si beaux rituels […] en fait nous avons réalisé que la meilleure façon de rencontrer Dieu, de laisser toutes nos affaires derrière nous et de l’approcher avec un cœur pur c’est de participer en présence des autres à la Messe et la prière. » Asad, réfugié d’Irak

A qui est-il destiné ?

D’abord aux chrétiens d’Orient, notamment de Syrie et d’Irak, réfugiés en France, ainsi qu’à leurs familles, souvent éclatées en Europe ou dans le monde. Mais aussi aux chrétiens venus du Liban, d’Egypte, de Jordanie ou de Terre Sainte, arrivés en France de plus longue date.

Nous voulons aussi accueillir les associations et les personnes qui les accueillent en France ou qui les aident dans leurs pays et à tous ceux qui désirent mieux connaitre ces chrétiens orientaux, leur liturgie, leur histoire. Les chrétiens arabophones de toutes traditions et notamment du Maghreb sont aussi les bienvenus.

Chaldéens, syriaques, coptes, maronites, melkite… chaque groupe aura la possibilité de célébrer la messe sur place, dans son rite et sa langue.

Quel programme est prévu ?

La matinée nous serons en général avec tous les participants de la session. Les chants seront disponibles en anglais et en arabe sur smartphone et les enseignements seront traduits en temps réel en arabe et en anglais.

L’après-midi, nous vivrons un programme spécifique pour les participants du parcours avec des enseignements et des témoignages en langue arabe, la visite du sanctuaire, des temps de prière commune en arabe…

Des prêtres arabophones seront à disposition des participants, notamment pour les confessions.

Des chrétiens d’Orient aux sessions de Paray

Au cours de la session du 31 juillet au 5 août, pour la première fois, un parcours spécifique est prévu ...

A lire aussi

Revue de presse du 20 novembre 2019

Ci-dessous quelques articles et émissions de radio ou télévision parmi les plus significatifs dans ceux publiés ou diffusés récemment et qui mentionnent la Communauté de l’Emmanuel ou une de ses œuvres.   [Aleteia] Radio, télévision, sites web… avec eux, impossible