« Notre célibat est un signe pour dire que Dieu peut combler un homme »

Comment le Seigneur appelle-t-il au célibat pour le Royaume dans la Communauté de l’Emmanuel ? Romain, homme engagé dans le célibat, témoigne de sa rencontre avec l’amour de Dieu et de son appel à le suivre dans la voie du célibat pour le Royaume.

C’est à l’âge de 28 ans que le Christ m’a saisi, après de nombreuses années baignées dans l’athéisme et l’esprit du monde. J’étais consultant en organisation, dans les avions et les TGV, et je rentrais le vendredi soir pour retrouver mes amis et faire la fête, c’était l’époque de la série « Friends ». Et puis l’un de ces amis, intellectuel de gauche, à notre grand étonnement s’est converti. Après nous être un peu moqué de lui, j’ai été interpelé car son regard sur le monde était apaisé. La lumière et la cohérence qui émanait de sa pensée faisait envie. J’ai commencé a accepter que Dieu puisse existe.

Deux ans après, en ouvrant ma Bible, je recevais l’effusion de l’Esprit Saint. Comme les apôtres il y a 2000 ans, j’étais traversé par l’amour de Dieu, j’étais aimé comme jamais et pourtant j’étais seul dans ma chambre. J’ai eu soif de connaitre le Christ, j’ai préparé ma confirmation d’adulte dans une paroisse confiée à la Communauté de l’Emmanuel. Je me suis mis au service de la paroisse, découvrant la joie dans la louange et la profusion de vie donnée dans les sacrements de l’eucharistie et de la réconciliation.

L’adoration du Saint Sacrement a été une révélation pour moi, de même que le divin cœur du Christ. Je me suis engagé naturellement dans la communauté de l’Emmanuel, et c’est à l’occasion d’un voyage dans le désert du Sinaï, que pour la 1ère fois l’appel à me donner au Christ s’est manifesté de façon particulière. Mais je ne voulais pas être prêtre, je sentais mon appel au cœur du monde, là où les prêtres ne peuvent annoncer le Christ, dans le travail notamment.

Je savais qu’il existait dans la communauté de l’Emmanuel des hommes qui choisissaient le célibat pour le royaume, mais ne m’en sentais pas digne. J’ai attendu 3 ans avant d’aller frapper à la porte et très vite je me suis senti à la maison. Le Seigneur m’a tant de fois emmené là où je ne pensais pas aller : j’ai servi de nombreuses années auprès des gens du voyage qui m’ont tant apporté, j’ai vécu 3 ans dans un foyer de garçons confié à la Communauté, et aujourd’hui je vis mon appel avec 2 autres hommes engagés dans le célibat comme moi à Bondy.

Aujourd’hui j’ai 46 ans, je ne suis pas un religieux, je suis laïc, rien ne me distingue en apparence des autres hommes, je suis responsable santé et sécurité dans un groupe logistique international, j’aime et je sers l’Église par et avec la communauté. Seulement notre célibat est un signe, pour dire au monde que Dieu peut combler un homme dans cet état de vie totalement disruptif. Si Dieu veut, je ferai prochainement mon dernier engagement dans le célibat pour le royaume. Priez pour moi.

Découvrir la vie consacrée dans l’Emmanuel

A lire aussi

Été 2020 – 3 formules pour vivre Paray autrement !

    Avec la situation sanitaire, les sessions d’été sont profondément remodelées. A Paray-le-Monial et un peu partout en France de nouvelles propositions se préparent pour vous accueillir et vous accompagner tout au long de l’été. EN SAVOIR PLUS ET