Bientôt le Forum d’Hiver !

Du 28 février au 1er mars aura lieu le Forum d’Hiver à Paray-le-Monial, dont voici la bande-annonce. A cette occasion, nous vous proposons aussi le témoignage de Paul, qui a participé cet été au Forum des Jeunes (revoir la vidéo [Paray replay] en bas d’article).

PaulforumdesjeunesForum des jeunes 2014 : le témoignage de Paul

Le 10 août 2014, je suis en route pour Paray-le-Monial. A bientôt 20 ans, je me pose des questions sur ma foi, pour ne pas dire que je suis carrément en plein doute. Je termine alors ma première année en école d’ingénieurs, et le moins qu’on puisse dire c’est que les conditions ne sont pas optimales : seul catho de ma promo, mon année a plus rythmé avec sorties et soirées qu’avec eucharistie et curé… Ce n’est pas facile de me motiver pour aller à la messe tout seul le dimanche !

La joie

En arrivant ce jour-là au Forum des jeunes, je me demande si je ne vais pas perdre mon temps. Mais la suite des événements va me donner bien tort. A peine arrivé pour la messe d’ouverture, je me retrouve au milieu de centaines de jeunes de mon âge qui ont tous quelque chose en commun : ils ont l’air heureux d’être là ! Je découvre que le Forum des Jeunes, c’est d’abord un lieu de joie ! Alors que depuis 1 an je voyais le fait d’aller à la messe comme une corvée, tous affichent un large sourire au moment de se rassembler sous la grande tente ! Quel contraste avec ce que j’ai vécu au cours de l’année ! A mon tour, je me sens gagné par cette joie, porté par le sentiment de n’être enfin plus seul !

Les rencontres

En lisant ces lignes, certains peuvent penser que cette expérience doit être ‘super’ à vivre entre amis, entre gens qui se connaissent et sont contents de se retrouver, mais qu’elle n’est pas faite pour des gens qui viendraient seuls. Je crois qu’il n’y a pas d’idée plus fausse que celle-ci, car le Forum des Jeunes est un véritable lieu de rencontres ! Je ne sais combien de jeunes sont arrivés en se disant que « 5 jours, c’est trop court pour rencontrer des gens » et sont repartis en disant « 5 jours, mais c’est trop court pour profiter de tous les amis qu’on s’y est fait » !

La louange

Si cette sensation de joie dont je parle plus haut va être bien présente tout au long du Forum, il y a un moment où on la ressent particulièrement : non pas lorsque tous se retrouvent pour aller boire un verre le soir après la veillée (dans une ambiance évidemment chaleureuse et bon enfant) mais lors… de la louange du matin ! On voit à nouveau apparaître les sourires sur les visages au moment d’entonner les chants entraînants et rythmés de la Communauté. Tout de suite, cela devenait plus facile pour moi d’entrer dans la prière, avec cette envie grandissante de louer Dieu à pleine voix !

Les enseignements

Les sujets abordés sont  intéressants et les intervenants de qualité. Surtout, ceux-ci savent très bien adapter leur discours au public qu’ils ont en face d’eux, conscients qu’ils ne s’adressent pas à des adultes quadragénaires mais bien à des jeunes étudiants.

Les parcours

Pas facile de se décider au vu de la diversité des thèmes abordés : questions de société, spiritisme, sexualité, bioéthique, vocations, religion et réseaux sociaux etc… : il y en a pour tous les goûts ! Les temps de questions-réponses permettent un échange constructif avec les intervenants, toujours prêts à prendre le temps de répondre calmement, même à une critique ou un reproche. Le forum des Jeunes se révèle ainsi être un lieu d’enrichissement personnel où je trouve petit à petit des réponses à mes (nombreuses) questions.

Les groupes de partage

Une expérience un peu déroutante pour moi : j’y participe pour la 1ère fois. Par petits groupes de 6-8 personnes, chacun partage, une parole, un geste, un moment de la journée, tout à fait librement et sans peur aucune d’être jugé ou questionné par les autres. En m’asseyant aux côtés des membres de mon groupe, je me suis dit « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir raconter ?! ». Je n’ai alors rien qui me vient en tête, ou du moins rien qui vaille la peine d’être partagé… – enfin, c’est ce que je croyais. Car au fur et à mesure que les autres prennent la parole, je me rends compte de toutes les petites choses, plus ou moins fortes, qui me sont arrivées depuis le début du Forum : une rencontre, une parole d’un chant qui m’a touché, une prière, dont je prends conscience seulement maintenant mais qui semblent avoir été placées là comme autant de petits signes de Dieu pour me dire « Je sais que tu doutes mais tu vois, je suis bien là. »

Les veillées

Les témoignages de convertis, la venue de Grégory Turpin pour raconter son incroyable histoire et interpréter quelques chansons, ou encore les récits poignants du Père René-Luc furent des moments très forts ! Mais Le moment le plus fort fut assurément la veillée miséricorde, véritable point culminant du Forum. Pendant que l’adoration a lieu sous la grande tente, nous sommes invités à aller nous confesser auprès des dizaines de prêtres. Il fallait bien cela au vu du nombre de jeunes qui se dirigeaient déjà vers l’extérieur pour recevoir à leur tour le sacrement de réconciliation ! Mais cette démarche, qui paraissait naturelle pour tous ces jeunes, ne l’était plus du tout pour moi, car je n’étais pas allé me confesser depuis plusieurs années… J’ai rarement vu une atmosphère de recueillement et de prière aussi forte que ce soir-là : le silence de l’adoration n’était interrompu que par les chants de méditation qui ajoutaient encore un peu plus de beauté à cette veillée déjà magnifique. Petit à petit, je me suis laissé moi aussi gagner par cette ferveur ambiante, jusqu’à ce que je trouve enfin le courage de me lever pour aller me confesser auprès d’un prêtre. J’y suis allé, et bien sûr je ne l’ai pas regretté, bien au contraire ! C’était comme si Dieu m’avait attendu toutes ces années et que j’avais enfin osé aller le voir, franchir ce gouffre qui me séparait de lui. J’avais rarement été aussi heureux que ce soir là… Le Forum des Jeunes, lieu de miséricorde et de réconciliation avec le Seigneur !

Le dernier jour

Quand arriva le dernier jour, mon état d’esprit était bien différent par rapport au début du Forum : mes doutes s’estompaient petits à petits. Je n’ai rien vécu d’ « extraordinaire » comme on peut l’entendre au sens d’une manifestation visible de Dieu, mais l’addition de tous les bons moments vécus et partagés pendant cinq jours portait ses fruits. Bien sûr je me posais encore un certain nombre de questions, mais j’étais désormais habité d’une certitude sur la question primordiale de l’existence de Dieu. Surtout, ces cinq jours ont suffi à me redonner un élan de volonté pour vivre ma foi assidument pendant l’année à venir. Je me disais qu’un an avant de retourner au Forum des Jeunes, ça faisait long… sauf que ça, c’était avant que j’apprenne l’existence d’un Forum d’hiver : tout l’esprit du Forum d’été transposé en un week-end ! J’ai déjà hâte d’y être, et de vous y retrouver !