Avez-vous reçu l’Esprit Saint ?

Cet article fait partie du dossier thématique :Recevons l’Esprit Saint →

“Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !” (Luc 12, 49) Avons-nous pris le temps de répondre à ce désir de Jésus ?

Dans les actes de Apôtres, saint Paul demande aux Éphésiens : “Avez-vous reçu l’Esprit Saint ?” Ces derniers lui répondent qu’ils n’en connaissent pas l’existence. Et nous ? Si à chaque Credo nous disons “Je crois en l’Esprit Saint“, il nous est difficile de le connaître car il n’est pas incarné. Si Jésus nous a promis, dans la Bible, de nous envoyer l’Esprit Saint, il doit mériter notre attention. Pourquoi est-ce important de le recevoir si nous le connaissons si mal ?

Pourquoi recevoir l’Esprit Saint ?

  • Jésus nous le demande dans les Écritures : “Recevez l’Esprit Saint” (Jean 20, 22), et saint Paul nous le rappelle : « Marchez sous la conduite de l’Esprit Saint » (Ga 5, 16).
  • “Le vrai but de la vie chrétienne consiste en l’acquisition du Saint Esprit de Dieu” nous dit saint Séraphim de Sarov. Pour lui, toutes les autres actions du chrétien sont des moyens pour parvenir à ce but.
  • Naître dans l’Esprit est une étape indispensable pour être sauvé. “Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.” (Jean 3, 5)
  • “La vie dans l’Esprit Saint accomplit la vocation de l’homme. Elle est faite de charité divine et de solidarité humaine. Elle est gracieusement accordée comme un Salut” ajoute le Catéchisme de l’Église Catholique (n°1699). Elle est donc une voie de bonheur pour l’homme.

Que vous l’ayez reçu ou non, Dieu veut vous le donner !

Avez-vous déjà été à bout de forces ? Cela oblige à demander l’énergie d’un autre que soi-même pour se tirer d’affaire. Recevoir l’Esprit Saint c’est précisément cela : recevoir la vie et la force d’un autre au plus profond de son être. Alors, on se découvre une vitalité nouvelle, inépuisable, et l’on participe à la vie-même de Dieu. Et cela, Dieu veut le faire en nous pour renouveler toute notre vie, et nous aider à trouver le bonheur !

Alors, “puisque l’Esprit nous fait vivre, marchons sous la conduite de l’Esprit.” (Ga 5, 25)

Cet article fait partie du dossier thématique :Recevons l’Esprit Saint →

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

« Rencontrer, écouter, discerner » au programme du synode

Samedi 9 octobre, 300 participants du monde entier se sont réunis salle du Synode autour du pape François. Le lendemain, le Pape a présidé la messe d’ouverture du parcours synodal sur la synodalité. Voici son homélie en forme de “programme”.

« Église et synode sont synonymes »

Dès 2015, dans son discours pour les 50 ans du Synode des évêques, le pape François indiquait clairement, dans la continuité de ses prédécesseurs, sur quel chemin devait s’engager l’Église pour devenir plus “synodale”. Un discours marquant. Extraits. Par le

Autres articles

Synodalité : éviter les pièges

Comme dans tout voyage, nous devons être conscients des pièges qui pourraient entraver notre progression pendant cette période de synodalité.