Au Rocher : bâtir des ponts – Témoignage de Théophane

Diplômé de l’EDHEC, je n’avais pratiquement pas mis les pieds dans une église pendant près de 10 ans lorsqu’à 25 ans, en août 2017, j’ai été rattrapé par ma foi de façon fulgurante, en posant mes yeux sur une icône de saint Antoine du Désert qui semblait comme éclairée dans la nuit. Je n’étais plus seul.

Alors en poste à Paris, j’ai mis plusieurs mois à prendre la décision de démissionner. J’ai eu alors deux motivations : prier et servir. On m’a parlé du Rocher, je les ai rencontrés et je suis ainsi parti en mission à la rencontre des habitants d’une cité des quartiers nord de Marseille où j’habite depuis janvier 2019.

L’association œuvre, depuis 20 ans et dans 9 villes de France, à bâtir des ponts entre des quartiers qui, séparés, développent une méfiance mutuelle qui ronge la fraternité républicaine. Mais la réalité de ce que je vis, c’est que Marseille est une ville divisée comme est fracturé mon cœur : je me suis retrouvé embarqué dans une œuvre de réconciliation urbaine, humaine et citoyenne qui me console d’un passé houleux et m’engage à l’accepter, le recoudre et le faire fructifier en le faisant force. Un exemple très simple : moi qui n’ai jamais trop aimé les balades, j’ai récemment dû motiver un jeune du quartier à avancer en montagne. Bilel ne le sait pas mais lors de ce camp, il m’a forcé à choisir tous les 20 mètres la certitude que cette randonnée valait la peine. Et, grâce à lui, j’ai découvert la satisfaction des promenades où les paysages se dévoilent au mérite !

J’aurais tant envie de transmettre à mes amis non croyants ce que je vis ici. Plus j’avance, plus je me rends compte que le travail intérieur doit primer. Alors je tente autant que le peut mon orgueil de ne corriger personne, simplement de vivre au mieux ce que j’ai vu : les quartiers populaires sont riches de fraternité et de joie et leurs pauvretés bien réelles sont l’occasion d’une merveilleuse rencontre en vérité. Une rencontre avec les habitants, soi-même et le Christ. Venez ! ¨

SESSION DE L'EMMANUEL 2020