Au cœur de la rencontre, la joie

Alix et Bertrand habitent avec leurs trois enfant Jacques (5ans), Claire (3 ans) et Gabriel (10 mois) dans le quartier prioritaire Chemin Bas d’Avignon, à Nîmes, pour y implanter une antenne du Rocher. Depuis 18 mois, ils vont à la rencontre de leurs voisins pour vivre, grandir et bâtir avec eux. La première année, ils ont été accompagnés par Isabelle et Pierre Chazerans qui, après leur immersion pendant 4 ans avec le Rocher, aux Mureaux et à Rillieux-la-Pape ont décidé de poursuivre l’aventure dans le Sud ! Ils témoignent.

Le quartier prioritaire Chemin Bas d’Avignon, à Nîmes
Le quartier prioritaire Chemin Bas d’Avignon, à Nîmes

« Mais c’est une blague ?! Vous savez où vous mettez les pieds ? J’ai grandi dans ce quartier, et j’ai tout fait pour en partir… ». Voilà la réaction d’une femme chez qui nous avons sonné un lundi matin, alors que nous toquions aux portes d’habitants du quartier pour les saluer et les rencontrer.

On ne vous cache pas que nous aussi, parfois, nous nous demandons ce qui nous a pris de déménager ici ! Et pourtant ! Pourtant, une joie profonde nous anime malgré les tensions palpables dans le quartier, la charge émotionnelle liée à un accueil inconditionnel, le rythme intense de la mission.

Nous nous sentons appelés à vivre pleinement de l’Évangile, portés par notre prière personnelle quotidienne, nous essayons de servir notre prochain tel qu’il est, et non tel que nous voudrions qu’il soit. Avec nos forces et nos faiblesses, nous créons des occasions de rencontre à travers des cafés et animations de rue, des visites aux familles, du soutien à la parentalité, de l’accompagnement à la scolarité, des séjours dans des familles hors du quartier, des tournées de rue le soir… dans un accueil inconditionnel et dans un profond respect de la laïcité dans un quartier dans lequel il manque « du boulot, et de l’amour » selon les institutions publiques elles-mêmes. Mais l’essentiel de notre mission, est bien de tenter de poser un regard d’amour sur chaque personne rencontrée afin qu’elle soit restaurée dans sa confiance, dans sa beauté, dans sa dignité humaine. Quelle joie !

Afin de vivre au cœur du quartier, « faire tourner » l’antenne et être disponible à la rencontre, nous vivons en HLM, Bertrand est salarié du Rocher et Alix bénévole. La recherche de fonds fait donc partie intégrante de notre mission, et à ce titre nous avons créé une page sur le site credofunding. Si cela vous intéresse d’en savoir plus et de nous aider financièrement :

Voir le Credofunding

 

Le Rocher est une association catholique d’éducation populaire, née dans la Communauté de l’Emmanuel. Le Rocher est présent dans 9 quartiers sensibles de France et a pour ambition de bâtir la civilisation de l’Amour.

Depuis 20 ans, le projet du Rocher repose sur 3 piliers :

1. «Vivre avec» et oser la rencontre pour «grandir avec & bâtir avec» les habitants des quartiers sensibles
2. Créer des ponts, être une ‘école’ pour former à la « culture de la rencontre’
3.Témoigner pour éveiller et mobiliser

A lire aussi

Parent solo, le soutien de la Foi

Difficultés pour gérer le quotidien, l’isolement, l’éducation, place dans la paroisse, la vie n’est pas toujours facile pour les parents solos. KTO Télévision a réalisé une série de reportage sur les parents seuls. La Communauté de l’Emmanuel propose différents parcours

Haïti, « kenbe, pa lage ! »

10 ans après le séisme meurtrier qui a détruit Port-au-Prince, la situation en Haïti reste préoccupante. En 2020, la communauté de l’Emmanuel fêtera aussi l’anniversaire des 20 ans de sa fondation dans ce pays. Interview de Guerda Milien, responsable de