Comment aimer quand on a pas été aimé ? Le film Bella sort en DVD

Dans le film Bella, récemment sorti en DVD, le réalisateur nous montre l’importance de soigner ses blessures de vie pour accueillir la vie. Une histoire pleine de délicatesse et sans emphase, portée par de belles images et une certaine poésie.

Nina travaille dans un restaurant, et elle mise à la porte suite à plusieurs retards. Interpellé par sa détresse, José, le cuisinier du restaurant laisse tomber sa cuisine pour la soutenir. Il découvre qu’elle est enceinte, et ne se sent pas la force d’accueillir l’enfant. Leur aventure va les mener à découvrir les blessures du cœur l’un de l’autre, et à se diriger l’un et l’autre vers la guérison.

Une ambiance de joie et d’amour

Tout en douceur et sans jugement, le film d’Alejandro Monteverde pose la question de la maternité non désirée. Ce sujet est abordé paisiblement et sans jugement. L’histoire personnelle de Nina permet de comprendre sa détresse devant l’accueil d’un enfant. En effet, comment aimer quand on a pas reçu suffisamment d’amour ?

Mais Bella n’est pas non plus un plaidoyer pour le refus de la vie. Au contraire, il montre comment prendre la voie de l’amour. D’abord en revisitant les blessures de ses principaux protagonistes. Ensuite, en leur donnant l’amour dont ils ont besoin, notamment dans ce cadre de joyeux et heureux de la famille de José, qui est aussi un signe d’espoir pour Nina : cette famille est belle par ce qu’elle sait accueillir, non seulement Nina, mais toute vie qui se présente à elle.

« Si tu as envie de faire rire Dieu, raconte-lui tes projets »

Dieu est discrètement présent dans le film. Sur la pancarte d’un aveugle assis sur le passage de Nina on peut lire : « Dieu a fermé mes yeux, et maintenant je peux voir ». C’est lui qui discrètement, ouvre les « yeux du cœur » de Nina. C’est aussi lui qui est en quelque sorte le bon samaritain, José, qui prends soin d’elle. C’est peut-être aussi le père qui accueille son fils comme le fils prodigue.

Bella est un film qui conviendra très bien pour aborder sereinement la question de l’accueil de la vie, sans jugement. Dans le DVD, il est accompagné de Crescendo, un court métrage touchant du même producteur, qui se penche également sur la question de l’avortement dans un contexte historique plus éloigné.

Voir le film Bella

Un film de : Alejandro Monterverde

Prix du public au Festival international de Toronto en 2006

1h 31min

Eduardo Verástegui, Tammy Blanchard & Manny Pérez

Bella est disponible sur 2 supports :

Voir Bella en DVD

Voir Bella en VOD

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

Derniers articles d'actualité

Autres articles